Anciens Personnages Non-Joueurs

Dannis Palmer – Seigneur

Dannis Palmer[JANVIER 1104] : La famille Palmer à toujours possédées plusieurs terres et plusieurs privilège seigneuriaux depuis la création de Darion. Dannis Palmer est reconnu comme un icône de constance de loyauté pour le Duc Sinclair. Lors de la déclaration des croisades, Dannis procéda à son droit de passation de pouvoir pour nommer son plus vieux fils à la tête de ses terres. Il emporta alors ses autres fils, Alek et Gary en croisade. Gary est mort lors de la prise de la cité portière d’Anthia et Alek est sous le commandement du Duc Sinclair à cette même cité après sa prise. Dannis Palmer est un défensif, un protecteur et agis toujours en bon père de famille et mise souvent sur son vieil age pour commander la sagesse qu’apporte l’expérience.

Percy Norrington – Chevalier

Percy Norrington

[JANVIER 1104] : Percy Norrigton fait parti de cette vague d’anoblissement fait par l’Archiduchesse Margret Grey envers toutes les nobles familles possèdent quelques bâtards. Percy provient d’une famille d’éleveur de chevaux du le nord du High’Darion. Son père adoptif avec obtenu un droit spéciaux pour acquisition de nombreuse bêtes par le seigneur en place. À la mort de son père, Percy y vue une opportunité et échangea la totalité de son troupeau contre son titre. Percy est un excellent soldat, dans la mesure qu’il suivra les ordres sans faillir et n’est pas du type à mettre en question ceux-ci. Ses aptitudes de cavalier, l’on rapidement donné le commandement de la cavalerie du Seigneur Palmer.

[NOVEMBRE 1104] : Selon les dirent de Pheby MacGaradh, Sir Percy aurait quitter les forces du seigneur Dannis Palmer pour partir sa propre compagnie prénommé Norrington’s ride, une compagnie de cavalier de renom œuvrant la messagerie équestre pour Cal’Arnor.

Bardack – Héro de guerre

Bardack_web

[SEPTEMBRE 1104] : Les seules informations provenant du ce Karamain sont des rumeurs et faits prouvant que sa famille représente la garde rapprochée de la grande inquisitrice Tezocauhtli. Ils représentent un peu les gardes du corps de cette noblesse. L’inquisitrice n’étant plus, c’est guerrier sont principalement devenu chef de guerre et mercenaire parcourant le royaume pour la protection du peuple Karamain de la région. Religieux au maximum, ils négligent souvent les accord avec humain et Jaramain de la région. Bardack est différent, il souhaite l’entraide des nations dans le but de repousser l’envahisseur. Il est calme, mais très direct.

Dublin « Hurricane » Carter – Héro de guerre

Hurricaine

[OCTOBRE 1104] : Lorsqu’on demande à Curt qui est Hurricane, celui-ci ne peut effacer un petit sourire en coin en repensant à ce compagnon de jadis. « Hurricane, est le symbole du guerrier. Il se bat, où l’on a besoin de lui. Ne demande pas gloire, il l’obtient. Ne demande pas plus d’or que pour manger et boire. Esméralda disait souvent qu’un esprit puissant prenait place en son corps. Un esprit agissant au nom de Baraph dieu de la guerre. Il est puissant et possède de nombreux pouvoir le rendant quasiment intuable au combat. Il m’a sauvé la vie un nombre incalculable de fois. Moi j’ai sauvé la sienne lors d’une bataille et de cet effort j’en ai gagné ma foi. »

William O’Connor – Duc d’Oléga – Mid’Darion

William O'Connor[1092 AD] : Les O’Connor fut les derniers adoubés par le roi Darion Grey. Les prouesses de la famille fut encore une fois, une raison indéniable de leur ajout à Darion. La famille provient du nord, une famille de loyaliste à l’empire agissant de faction rebelle contre les seigneurs de guerre du nord. Duc William O’Connor s’occupe peu de la noblesse du royaume, il croit en l’Homme et sa volonté de faire le bien pour les leurs. Il préfère agir en tant que maraudeur au nord et protéger Darion contre une invasion possible. Ce qui lui donna le titre de Marquis de Darion. William O’Connor, rejoint la croisade à la demande de son frère, prêcheur en Cal’Anor, voulant libérer les siens.

[NOVEMBRE 1104] : En plus de la mort du Roi Christopher Grey, la grande prêtresse de la Légion de l’Enclume, Nellie Sinclair subit le même destin funeste lors du combat contre sa némésis Cahyra. William prenant sur lui de dicter cette tragique perte au père de la dame, le Duc Georges Sinclair. William reprit le voyage de par les mers avant le restant des forces de la Légions de l’Enclume, plus ou moins accepter suite à des largesses prisent par les dirigeants du temple suprême.

Miranda Grey – Archiduchesse du Mid’Darion

Miranda Grey[1092 AD] : Miranda est la soeur jumelle du roi de Darion, elle est la plus jeune des Archiduchesses, et possiblement celle qui désire le moins le titre offert par son père. Elle est très loin des coutume des gens du Mid’Darion, sans pour autant en ignorer leur besoin et leur demande. Mais Mid’Darion demande peu et donne beaucoup pour le royaume. Elle se rapproche plus de cet altruisme culturel, mais garde une proximité émotionnel divergente de ses gens. Elle réside dans la capitale royale, où elle aide son frère dans le contidient du royaume. Sa proximité avec le roi, est souvent reproché, mais Miranda sais que le Mid’Darion pourrait lui survivre, elle aide là où elle sait quelle fera une différence.

[NOVEMBRE 1104] : Ayant perdu son époux Pierre DeColbert, richissime marchant de Kayrad & Rhon et ses deux enfant Julie et Berthran lors de l’assaut de la Capitale, Miranda retrouva réconfort et foi dans l’agissement de plusieurs chevalier du royaume ayant parcourues les mers et la guerre pour tenter de sauver leur royaume. La perte de son frère, le roi Christopher Grey, ajoutant une lourdeur émotionnelle considérable. Heureusement le jeune prince Arthur Grey est toujours en vie et elle jura devant les dieux quelle ne laisserait rien lui arriver. Elle désire s’éloigner de toutes cette politique et parle souvent de faire comme sa mère et partir en retraite.

Pheby MacGaradh – Seigneure d’Edzell

Pheby MacGaradh[DÉCEMBRE 1104] : Peu de choses sont concrètement connu sur Dame Pheby. Sa famille est originaire du Cal’Anor et fut enrôler rapidement dans la Légions de l’Enclume faisant partie du regroupement de noble désirant le départ des Croisades. Elle fut majoritairement sous les ordres du Duc Sinclair. Elle fut dans les forces de rétentions de L’attaque de Saurus lors du siège de la citée portuaire d’Ara Madrad. Elle dit avoir combattu avec James-Jay lors de cette bataille sans que James en ait la moindre idée. C’est de cette invisibilité de son caractère féminin sur le champs de bataille qui lui valu toutes l’admiration de ses pairs. Elle se voit chevalier avant le fait d’être une dame, s’extirpant de cette étiquette de la demoiselle en détresse. Guerrière avant Dame, elle reste une personne redoutable au combat et politiquement parlant.

[JANVIER 1105] : les dernières semaine ayant été plutôt tranquille de son côté, elle est c’est rapidement positionné en tant que protectrice de la Baronne d’Edzell. Le plus d’information sur le nord elle possède, le moins elle désire obtenir terre dans cette région. Elle est une guerrière certes, mais l’adversaire semble plus tenace que le Saurus, plus rigide et habitué à ce froid intensément nordique. Elle passe ses journée à l’entrainement et à préparer ses biens pour le voyage. Katarin, rapportera au Seigneur Braddock, qu’elle passe beaucoup de temps en ville et semble avoir quelque peu la tendance à prendre quelque pintes à la taverne. L’arriver des autres Seigneurs semble lui déplaire. En fait, on perçoit que son problème semble être le Seigneur Élias McDowell. Il semble lui vouer une passion infini qui la répugne au plus haut point.

Seth Munn – Seigneur d’Edzell

Seth Munn

[DÉCEMBRE 1104] : la connaissance acquise sur cet homme provient uniquement des dires de Maître Fios et des nouvelles parvenu de Dame Pheby. Duc O’Connor nomma Sir Seth dans la fouler des nobles ayant acquis un des faits d’arme intéressant. On ne connaît pas ses faits d’armes, mais on sait de lui qu’il est de lien familiaux avec le Duc Armstrong. Sa richesse lui aurait permis d’acheter un bon nombre de terres au seigneur étant nommé par le Duc O’Connor. Selon les rumeurs, il aurait acheté les terres des chevalier Arion Maurain, Mensa Lark, Caven Ravisher et Biel Staver. Maître Fios précise que ces acquisition son légale, mais tout de même peu coutumes pour le Mid’Darion. Il aurait préférer faire un arrêt à Mountbenger au lieu de directement a Dorstone.

[JANVIER 1105] : malgré une arrivée des plus protocolaire, Seth Munn semble être plus un homme de terrain qu’un aristocrate. Sa femme, Dame Anne Pennel, est le lien de famille avec le Duc Armstrong et l’héritière des nobles méthodes de cette hautes familles de Darion. Seigneur Seth commande une dizaine d’hommes avec tous les servants et boniche que requière le déplacement de sa dame et ses trois filles, Béatrice, Lys et Héliéna. Héliéna, l’aînée, serait maintenant la promise du petit fils du Baron Freddy Fineley, le jeune Seigneur Alfonce Godfrey. Son adoubement serait imminent et il se ferait offrir une terre au sud du village d’Erbine, longeant la montagne. Le changement de plan de la Comtesse, semble l’énerver grandement. Il passe de seigneur du nord, à un protecteur d’une Baronnie en décrépitude. 

Abbigail Hillers – Baronne d’Edzell

Abbigail Hillers[DÉCEMBRE 1104] : Mère de la Comtesse, elle réside en Dorstone depuis que sa jeune fille fut laisser seul dans sa forteresse lors du départ du Comte en campagne. Elle est le rock de Dorstone en se moment. Elle connaît les rouages de la politique en cours et semble être en mesure de voir les poids des forces agissant dans l’ombre. Elle perçoit l’arriver des jeunes héros comme une providence. Relativement pieuse, elle voit Curt comme un allier dans tout ce micmac et croyant que celui-ci protégera sa fille contre les mots que Dorstone lui impose. Elle ne sait quoi penser des agissement du Shérif, mais elle semble craindre les pression du seigneur Raymond Ward, domicilier château depuis peu.

[JANVIER 1105] : le voile levé sur la corruption du Shérif, l’apparition des monstres dans le cimetière et les Draghs aux portes de la ville on fait fléchir le rock de Dorstone. Elle semble doubler le prière et requière bénédiction du Paladin Curt à chaque présence. Pour elle, l’espoir de revoir le Comte n’est plus d’actualité. Les rumeurs du château rapporté par Katarin indique que la mère de la Comtesse ne semble plus avoir une main mise sur sa jeune fille. Elle grandit trop vite et prend trop de confiance en ses moyens.  Dans une prise de bec, la Comtesse à ordonner son départ vers ses terres. Fondant en larmes, la Baronne d’Edzell, demanda si sa propre fille voulait qu’elle meurt seul au nord, rudoyer par les Draghs et réduit à l’esclave les terres du père de la Comtesse? C’est de cette querelle, que l’idée de la Comtesse de nommés tous les seigneurs arrivant sous le commandement de la Baronne.

Katarin – Ministre de Dorstone

Katarin Ouranez[DÉCEMBRE 1104] : Elle provient de loin, mais à toujours plus ou moins travailler avec le Shérif durant ses campagnes précédente. D’une silhouette miniature projette une femme de caractère relativement surprenante. Elle gère un peu les gardes comme le ferait une tavernière avec ses habitués de gueules de bois et bagarre nocturne. Elle possède relativement beaucoup de jasette et pas juste le blabla routinier, mais une opinion sur plusieurs sujets au-dessus des espérances et son rang. Pas guerrière dans l’âme elle préfère utiliser son sourire radieux et la délicatesse dans ses mots pour résoudre les problèmes l’affligeant.

[JANVIER 1105] : à la suite de sa collaboration avec le Seigneur Braddock, Katarin à obtenue un poste de ministre pour la Comtesse. Elle a été capable de mettre de l’ordre dans les écrits d’Abidan Jared, pour lui permettre de trouver la localisation de Peter Sweeny et de ses mercenaires. Sa verve et son énergie fut contagieux pour la jeune Comtesse. Elles semblent très bien se comprendre et partage une même vision du Dorstone de demain. Malgré ses agissements jalousant envers le Seigneur Braddock, elle sait que leur histoire n’est pas convenue à un avenir. Tous deux ils auront bénéficier de leurs nuits de tendresses.

Barnabas Payne – Seigneur d’Edzell

Barnabas[JANVIER 1105] : grand gaillard, il semble très puissant avec cette carrure des épaules justifiée par l’utilisation du claymore comme arme de combat. Il provient d’une famille de prêtre ayant prit les armes, suite à l’appel de la légion. Il est foncièrement religieux et reste une main de fer dans un gant de fer sur cette question. Limite inquisiteur de la bonne parole, il est sans femme, ayant vouez sa vie au culte et fait vœux d’abstinence. Il est sans humour et d’un « borderline » misogyne sur la place des femmes en guerre. D’un naturel peu jasant, il fera la conversation, si le sujet est de nature militaire ou religieuse, durant laquelle il sera souvent intransigeant et sans humour. Il à accepter les terres dans le but d’y créer une abbaye et de devenir commandeur des terres pour la légion. La légion ayant souffert beaucoup et perdant la voie sacrée, le Seigneur Barnabas espère être en mesure de faire renoncé les vœux de paladin à Curt, pour qu’il reprenne sa place de grand-maître au sein de la légion. Pour lui, servir une Baronne ou une Comtesse ne le dérange point, car il sert que les dieux et la légions.

Élias Mcdowell – Seigneur d’Edzell

Elias[JANVIER 1105] : Élancé et nerveux, le Seigneur Élias possède plusieurs traits de caractéristique physique semblable au Seigneur Braddock, sans ce petit côté charismatique. En revanche, ont le reconnait de par ses faits d’armes ayant fait le voyage jusqu’à Dorstone. Le nouveau Seigneur d’Edzell serait le fils d’Adzo Percelance, un légionnaire de renom, mort au combat lors de la première invasion des Saurus en High’Darion. Le Seigneur Adzo était en chaque des terres du sud, ou la citée portuaire de Percelance agissait comme flotte militaire et mercantile pour le Roi. Le Seigneur Élias, décida de porté le nom de sa mère, car celui-ci n’est pas légitime au héros local. Dès son plus jeune âge, il voyagea d’abbaye en abbaye, se frottant au meilleurs maître d’arme de la légion. Outre sa hargne au combat, il est passionné par Pheby MacGaradh, rencontrer sur un champs de bataille au Cal’Anor. Il ne le cache pas et est farouchement jaloux de tous ceux portant yeux sur sa dame de cœur. Les terres et la seigneurie ne l’intéresse nullement, mais de savoir qu’il serait voisin des terres de sa douce, lui rend heureux et remplie de passion.

Samuel Bradley – Seigneur d’Edzell

Samuel[JANVIER 1105] : originaire de Cal’anor, le Seigneur Bradley fut parmi les rebelles au pouvoir mise en place par les dirigeant Saurus, pour ainsi permettre l’entrer au port des forces de la Légion. Depuis, il fait partie des corps d’armées de soldat milicien ayant pour but de libérer les camps d’esclaves et de réfugier créer par les Saurus. Il a vu son peuple souffrir et à tout fait pour le libérer. Une fois les croisades en gain vis-à-vis l’envahisseur, Le Seigneur Bradley à prit décision que la reconstruction ne serait pas un autre fardeaux sur ses épaules. Comme sa maman le dit si bien : « Les Saurus n’ont fait que déraciner notre peuple, il serait temps de replanter une pousse jeune dans un autre lieu. » Il épousa la femme du chef de la maison Webb, celle-ci ayant perdu son époux aux mains des Saurus. Il promit de protéger sa famille et ainsi accepta l’offre du Duc O’Connor. Il veut propager les coutumes de Cal’Anor au nord et le lieux ou il posera pied ne change pas grand choses. Par contre, surtout ne par le prendre comme un vassal obéissant au doigt et à l’œil. Le peuple de Cal’Anor est fier, mais les Bradley le sont davantage.

Mary Webb – Seigneure d’Edzell

Mary.JPG[JANVIER 1105] : beaucoup plus âgé que son époux, elle était marié à Solomon Cuatlkee un Karamain chef d’une ville beaucoup au sud de Darion. Les attaques furent rapides et violentes et dans l’ultime sacrifice de sauver sa famille, il resta avec plusieurs combattant pendant que Mary se sauvait avec les familles de la ville. Elle jura que plus jamais elle ne serait celle qui doit être sauver et rejoignit les forces d’un jeune guerrier fouteur de trouble du nom de Samuel Bradley. Elle est grand et élancer partage beaucoup de traits de caractères avec les Karamain, s’amusant à dire que du sable des plages du sud de Cal’Anor coulent dans ses veines. Attitude très guerrière et combative, elle était quelque peu déçu de l’idée de sa belle mère, mais celle-ci n’était pas dénuée de sens. Lors de son voyage jusqu’à Dorstone, elle appris qu’un réfugier Karamain avait choisi de servir un noble du nord. La curiosité fut encore plus grande lorsqu’elle perçu la marque de la maison de Bardack, héros parmi les héros de Cal’Anor. Elle voit un tuteur puissant pour l’héritier, le jeune Tim Cuatlkee.

Margareth Webb – Guerrière

Margareth[JANVIER 1105] : peu est connue de Margareth, elle est d’une beauté sauvage et teinté de noblesse. Elles à pratiquement le même âge que le Seigneur Samuel Bradley, mais paraît beaucoup plus jeune. Elle ne parle pas beaucoup et reste à l’écart des autres, les regardant avec le regard vide, qui tire un peu sur le dégoût des gens de la région. Elle passe pour la fille du premier mariage de la Seigneure Mary Web, mais elle est en fait sa sœur cadette. Elle suit sa sœur comme une ombre, ajouter au l’idée guerrière de cette famille du sud.

 

Anne Pennel – Dame d’Edzell

Anne[JANVIER 1105] : la famille Pennel se trouve à être en lien direct avec la sœur du Duc Armstrong. L’union, ayant fait quelques enfant, ne dura que quelques dizaine d’années car le mariage fut annulé pour des raisons garder secrète. Peu avant le départ en croisade le mariage de la nombreuse famille Munn avec la jeune Anne Pennel passa sous l’anonymat de la cours, tellement il était loin des importances royale. La famille Munn à produit plus de fils que le nombre de terres qu’il possédait et les bougres n’étant pas lier à la succession devint de vrai mercenaire militairement très compétent. Anne y vit le moyen créer sa chance d’accéder à une meilleure condition. Pendant que son époux Seth Munn combattait au front, elle remuait ciel et terre pour obtenir une faveur du Duc. Lors du retour des croisades, le duc octroya une bonne sommes à Anne Pennel et elle décida un plan ou loin des magouilles royale elle pourrait devenir plus que la famille ayant perdu un mariage avec les Armstrong.

Pierre Champnon – Seigneur de Brideswell

Pierre[JANVIER 1105] : il aurait reçu ses titres de noblesse à l’achat lors de son arrivée à Dorstone. Ceux-ci fut octroyer par Abidan Jared et cosignée par Raymond Ward avec le sceau de la comtesse. Seigneur Pierre est un marchand dans l’âme et sait comment tirer profit de chaque situation. Il transposa la maison seigneuriale en bordel pour tous. Seigneurs et mercenaire fréquente l’endroit nommée le Sanglier Nordique. En échange de richesse, son bordel servie de point de chute pour les forces de Jessie MacDowne. Seigneur Pierre Champnon n’a pas de femme, mais possède six enfant illégitime : Augustine, Nazaire, Hedwige, Pierrette, Ael et Brisen. Alors qu’il garde ses filles près de lui, ses fils Nazaire et Ael, on déjà trouver épouse. Nazaire à quitter la maison familiale pour s’installer dans une femme près du Baron Nysell et Ael aurait épouser la fille de chef de clan Dragh et serait partie avec le père et sa fille.

Raymond Ward – Seigneur de Dorstone

Raymond Ward[DÉCEMBRE 1104] : Raymond est le fils bâtard du Comte Alexander. A la mort de celui-ci il offrit à Raymond le titre de Seigneur protecteur de Dorstone. Il est en sommes le Shérif du Comté. L’arriver d’Abidan est en somme une offense fait par le Duc, admettant la non légitimité de sa nomination par son père. Dans les faits, Ceci ne semble pas le mettre hors de lui, voyant le chevalier comme celui s’occupant de la besogne. Il à donc utiliser cette nomination à son avantage s’offrant un siège de gestionnaire en Dorstone. Il semble craindre la monté en force de son poulain et partage les crainte d’Abbigail. Il est simple de percevoir Raymond comme un noble d’ambition politique plus qu’un militaire.

[JANVIER 1105] : voyant initialement Raymond comme un rustre uniquement intéressé par l’argent, l’approche de Gloengil à permit de le voir sur un autre jour. Raymond n’est que Ward par nomination, mais ne partage peut la hargne et fougue que ses frères peuvent avoir. l’approche de ce Bourg majoritairement axé sur le commerce et les arts semble amadouer le Shérif de Dorstone. Il est beaucoup plus à ses aises dans ce lieu que de part les châteaux de pierres abritant des Ward guerrier à l’os. Cet havre semble même le ralentir dans ses ardeurs de collecte de taxe, vous disant de prendre tout votre temps si souhaité.

Gilbert Chancellor – Seigneur d’Edenderry

Gilbert[JANVIER 1105] : l’obtention de son rang de noblesse ces fait de par son mariage avec Dame Julite St-Pierre. Son père ayant mourut jeune et Gilbert ayant accomplie de lourde tâche pour le Comte Ralph en tant que soldat dans le milice à l’ouest. Le mariage heureux donna la naissance de trois enfants pour la famille. Suzanne, Perrine et Chad. Quelques années après la naissance de Chad, Julite tomba rudement malade et est mort d’une lourde fièvre vers la fin de l’hiver. Restant au chevet de sa femme, Seigneur Gilbert refusa un appel aux armes ce qui lui fit contracter une dette importante pour son hameau. Dans un signe d’aide, Suzanne accepta l’offre du chevalier du village des terres du Baron Glennon. Nettoyant la dette par la même occasion. Jessie MacDowne captura Perrine pour faire chanter le seigneur et fournir richesses et ressources au bandit. Seigneur Gilbert reçoit une lettre à chaque saison de sa fille, le suppliant de coopérer. Il apprit beaucoup plus tard que Jessie MacDowne et Abidan Jared était la même personne.

[JANVIER 1105] : le passage obligé par ses terres, à la demande de Raymond, à permit de mieux comprendre l’ampleur des dommages morales l’affectant suite à la perte de sa petite Perrine, perdu au mains de cet Abidan. Il se maudit d’avoir été si faible et de ne pas avoir mi à feu et à sang les terres pour retrouver ce Dragh. Remettant un portrait représentant sa jeune fille, Gilbert supplia le Seigneur Curt de garder un œil ouvert durant son voyage. Il priera tous les jours que les dieux lui donne, que cet œil de paladin porte la grâce divine et dû moins, sorte sa fille de cette possible vie d’esclave.

Stuart Ward – Vicomte de Southam

Stuart Ward[JANVIER 1105] : Stuart est le dernier fils que son père eu avec Dame Evelyn Chamberlain. Il accorde beaucoup d’importance en ce qui attrait à sa position de cadet et de seul lignée de provenance réellement noble. Stuart siège tel un prince dans le château familiale de sa mère. Il est un traditionaliste pur et dur. Ses mots frappent comme une tonne de pierre et on sent l’expérience du seigneur de guerre dans chaque parole. Il voue une haine gigantesque envers le Seigneur Raymond, car il serait la source d’une monumentale dispute entre lui et son frère Ralph, le Comte de Dorstone. Amenant le Comte à prendre ses deux fils et seuls héritier au front, là où personne n’a plus de nouvelle depuis longtemps. Il se fou du statut précaire de la Comtesse de Dorstone, prétextant, quelle devrait se déplacer et implorer son aide si elle en avait vraiment besoin.

Abidan Jared – Shérif de Dorstone

Abidan_dead[DÉCEMBRE 1104] : Méthodique et sévère, Sir Abidan est perçu rapidement comme un homme froid et calculateur. Il proclame que Dorstone est très en danger et fait de la sécurité son projet phare. Il instaure une omerta dans tout Dorstone et demande patte blanche à tout ceux imprégnant sa ville de chaos. Sa froideur fait peur à la Comtesse elle même qui doit faire confiance à cet homme nommé par le Duc pour protéger Dorstone pendant que la campagne du Comte. La première interaction avec le Shérif laissa un goût amère à la compagnie de James-Jay qui perçu Abidan comme un homme les prenant de haut et laissant planer le doute sur ses allégeances première.

[JANVIER 1105] : ses convictions première n’étant pas encore complètement comprises et analysées, mais son modus operandi implique la création d’un pseudonyme connu sous le nom de Jessie MacDowne. Sous ce nom, il semble avoir réussi à créer une coalition de mercenaire Draghs sévissant dans les terres avoisinant le château de Dorstone. Plaçant son homme de confiance Peter Sweeny à la tête d’Erbine, kidnappant la fille du Seigneur Gilbert de Edenberry pour le faire agir à sa botte et soudoyant le Seigneur Pierre de Brideswell, Abidan avait le contrôle des ports et des ressources primaire de la cité. Tout passant celui-ci, il filtrait les biens et recette du comté pour sa propre gouvernance. Le fait de ne pas avoir trouver de cache ou de magot, pousse à croire qu’il n’est pas la tête de l’opération. James-Jay Broddock et ses compagnons ont mises sous arrestation l’homme peu avant Janvier 1105. Résistant à son arrestation, Abidan Jared à succomber aux blessures reçues lors de l’arrestation vers la fin Décembre 1104.

[JANVIER 1105] : la mort ne semble pas arrêter cet homme, dû moins ne pas arrêter l’alter-ego qui fut le sien. Jessie MacDowne semble encore être utilisé de par le royaume. L’utilisation de se nom semble présager qu’une autre personne utilise la prestance du nom pour commander à certain bandit de la région. Les connaissances fournies, par votre ressource en folklore Dragh, vous assures que cette utilisation n’est pas coutume pour ce peuple. Un Dragh est fier de son clan de son nom de famille. Il aurait mit de l’avant le clan MacDowne et nom le chef du clan. Le chef mort, nous aurions droit à un nouveau chef qui utiliserait son nom pour insister que le clan est toujours fort et en contrôle. Qui est Jessie MacDowne ? Abidan Jared est-il vraiment LE Jessie Macdowne ?

Horace Ward – Vicomte d’Embelton

WARD_DEAD[JANVIER 1105] : l’histoire de cet homme provient d’une mémoire collective de ceux ayant eu la chance d’avoir côtoyer le Vicomte, le vrai Évêque de Dorstone. Curt Carwell insista beaucoup sur le fait que se sont ses conseils qui furent les plus influant dans ses décisions ecclésiastique. Horace aimait Dorstone, aimait ses brebis. Il croyait à l’unification des peuples et il croyait en un Darion unifier et source de lumière pour tous. Malheureusement, étant qu’un mortel, il ne fut pas en mesure de reconnaitre l’usurpation de la grande prêtresse par sa sœur, diablesse parmi les hommes.

Evan Ward – Vicomte de Northam

Evan Ward [JANVIER 1105] : Evan ressemble à un Stuart ayant 10 ans de moins et ayant, avec l’aide de son frère Horace, mis sur pied une compagnie de mercenaire chevalier portant le nom des Dragons Pourpres.  Evan est méthodique est militaire au maximum. Il possède cette rare unique de la famille Ward, mais est relativement capable de la contenir. Il se positionne comme le Marquis de Dorstone, c’est-à-dire celui qui défend les terres contre l’envahisseur. Pour lui, Avinter est en marche et on doit impérativement aider le Comte au nord. Il voit l’arriver du Seigneur Braddock comme un espoir grandissant pour Dorstone, il veut avoir le contrôle du LockLaggan et ainsi être en mesure de se rapprocher du fleuve au nord.

Salim Le Fourbe

Salim Le Fourbe[JANVIER 1105] : selon Guérin, Salim serait l’oracle du Roi Aktarus. On le surnomme le fourbe, car il pousse souvent des rires puissant au allume machiavélique sans aucune raison apparente. Il ne parle pas, ou peu, gémissant plus qu’autre choses. Il semble utiliser Perrine comme son aide soignante personnelle. Pour cause, car le bougre ne possède d’une seule jambe et qu’un seul bras et ses habits, aussi minable soit-il, laisse entrevoir un corps chétif et faible. On ne sait pas quand il à rejoint les forces d’Aktarus, mais un jour celui-ci est devenu d’une grande importance pour le Roi. Les rumeurs prétende qu’il serait en mesure de prédire l’avenir du Roi, rendant toute surprise contre celui-ci impensable et impossible.

 

Ko’an – Guerrière d’Aktarus

Ko'An[JANVIER 1105] : clairement de provenance de Danthivia, Curt n’est cependant pas capable de dire s’il s’agit d’un Kazim ou d’un Hirano. Ses traits suggères qu’il possède plusieurs années d’expérience et possiblement un formidable guerrier de l’est. Guérin indique qu’il est arriver en ses terres comme un cheveux sur la soupe. On raconte qu’il s’est présenter au roi, demandant de le servir. Celui-ci l’aurait envoyer en mission au nord et Guérin mentionne que c’est la première fois qu’il le voit depuis le début de l’hiver. De son apparition soudaine devant le roi et de sa demande de servitude, Curt penche pour le peuple des Hirano. Si c’est le cas, il n’est pas en mesure de comprendre sa venue si loin de son peuple et ce guerrier pourrait représenter à lui seul le mot honneur.

Agator Bonehead – Héraut d’Aktarus

Agator Bonehead[JANVIER 1105] : surnommé la voix du roi, il est celui s’occupant de toute la logistique du royaume du roi. Il possèdent toujours un masque, qu’il change au gré des saisons ou situation dans laquelle il doit apporter parole. Dans les clans, il est celui avec qui les chefs discute et négocie tout ce qui attrait au tribus devant être payé. il possède détrancher de ne jamais porté d’arme, mais toujours sembler se sortir de situation épineuse sans même devoir utiliser l’arme. Ont ne le reconnait pas pour ses capacités guerrière, mais il est en mesure de mener une bataille sans problème.

 

Aktarus – Roi des terres de Laggan

King Aktarus[JANVIER 1105] : Urumain barbare d’apparence, celui-ci ressemble d’avantage à un aventurier ayant parcouru multitude de région dans ce vaste monde. Il fut le seul étant capable de converser habilement avec James dans sa langue maternelle. On raconte qu’il à déjà déchirer un adversaire en tenant sa tête et ses deux jambes. Possiblement barbare érudit, on sent rapidement sa capacité de gouverner et de le pas uniquement ravager ou détruire. Ce calme de surface laisse souvent présager une bouillante rage intérieure. On ne sait pour quelle raison il est venu en ces terres et pourquoi il n’a pas progresser plus rapidement vers d’autre lieu. L’Urumain frappe l’imaginaire et ses dessins semble aussi obscure que l’âme du diable.

Kiana Arno – Vicomtesse d’Embelton

Kiana Arno[JANVIER 1105] : la peine et le chagrin semble avoir ronger la dame d’Embelton, elle aimait tellement son époux que de le voir souffrir ainsi, par pur altruisme divin, la met hors d’elle. Elle se demande sans cesse, où elle a faillit à ses dogmes pour que les dieux s’acharne sur sa famille les servent autant. Elle à perdu des fils en croisade, des filles par la maladies et maintenant son roc, son tendre époux, faucher par un mal sombre comme seul les ténèbres peuvent l’être. La première lueur d’espoir depuis des mois d’ombre et de prière. Le retour d’un vieille ami, le Paladin Curt Carwell. Elle à failli perdre foi, mais elle sait que la présence malgré les croisades est un signe que les dieux ne l’abandonne pas à son sort.

[JANVIER 1105] : malgré toutes les précautions possible, Kiana contracta le maladie d’Embelton, son état se détériora davantage lorsqu’elle appris que l’Évêque venu sauver son époux, était en fait présent pour l’utiliser à des fins démoniaque. Elle sombra dans un puissant coma et tous ne lui donnait beaucoup de jours avant qu’elle parte vers d’autre cieux. Heureusement la solution magique apporté par le jeu Godric Carwell sauva la mise et lui permis de s’extirper de sa conditions peu avantageuse. Elle reprend du mieux tout en pensant à l’avenir des terres de son défunt mari. Sous les conseils d’Evan Ward, elle prépare une missive annonça la perte du Vicomte et la demande à ses fils de revenir sauver Embelton de sa perte probable.

 

Isaac Wisley – Évêque de Dorstone

Isaac[JANVIER 1105] : de provenance directe du grand temple de l’ordre, le jeune Wisley est devenue évêque rapidement. Ont dit de lui un prêtre de son temps, nouant les acquis de la foi avec les connaissances et avancé académique exemplaire. Il à été affecter à son Comté que depuis 1 ans et prend ce problème d’épidémie avec un importance capitale. Sans vouloir passer vaniteux dans sa tentative de réussir, il dit voir cela comme un test divin permettant de prouver qu’il mérite Dorstone, malgré son jeune âge. Son âge est certainement quelque chose qu’il déteste qu’on évoque dans sa prise de fonction. « l’âge n’est qu’un nombre que l’on peu facilement corrompe pour ses dires. 50 ans à s’assoir derrière son autel ou 20 ans en ayant appris, voyagé et prié. » On dit que son titre il le mérite de par son talent, non de par son rang.

[JANVIER 1105] : comme certain héros l’avaient soupçonné, Isaac n’était pas véritablement un membre de l’ordre, mais plutôt un charlatant se faisant passer pour le nouvel évêque de Dorstone, mais ayant des allégeance plus sombre. Selon la correspondance acquise, celui-ci ferait partie du même cercle de malfrat qu’Abidan. Des preuves accablante démontre que l’usurpateur cléricale tentait d’affaiblir Embelton de l’intérieur utilisant un sombre rituel pour créer une sous souche de Dra’org plus faible, mais plus malléable. Ses expérimentations semblent venir de loin et ses acquis proviennent d’une source encore inconnu. Qui était Isaac Wisley est et restera un mystère.

Edith Graydon – Dame de Gloengill

Edith Graydon.JPG[JANVIER 1105] : peu est connu sur la dame du seigneur Hannibal Arno, elle est souvent recluse et malgré un charme indéniable elle semble extrêmement froide et peu emphatique. Il s’agit d’une dame de bonne éducation et semblant s’y connaitre en médecine et sait comment appliquer des principes de guérison rarement acquise, mise à par dans les contrés de l’est. Fille d’un membre de l’ordre des hospitaliers, prêtresse du culte ou sorcière noble, nombre de rumeur tourne autour de ses appartements jalousement bien gardés. Elle à accepté complètement son mariage de convenance et se sent parfaitement bien, prétextant qu’elle aurait pu tomber sur un bourru préférant les combat sanguinaire à l’art et la bonne boisson.

[JANVIER 1105] : le chat sort du sac, comme disent les gens de biens. Edith est une dame des lettres, une amante de la connaissance et du savoir. Elle possède une grande sélection de volume, parchemins sur une multitude de sujet diverse. Sans pour autant connaître réellement la famille Graydon, on suppose facilement que celle-ci possède des moyen important et ainsi pouvoir donner une éducation de très au niveau à leur fille. Allié ou Ennemi, les augures ne peuvent en tirer rapidement conclusion. Sans avoir de pouvoir, elle possède un énorme intérêt pour l’arcane et semble vraiment enthousiasme à en apprendre d’avantage. Par confiance, les héros ont annoncé leur couleur dévoilant la capacité du magicien à Edith qui semble répondre très favorablement à cette nouvelle. Pour elle l’intelligence est le nouveau sexy et le jeune Carwell semble lui plaire.

[JANVIER 1105] : Godric fut en mesure de répondre d’Edith, lui portant louange et lui prêtant plusieurs vertus noble et sincère. Il la qualifie comme étant une érudit, passant la science avant le cœur et pouvant possiblement être dans l’élite pouvant comprendre et adresser l’art des arcanes. Elle sait portée garante pour garder et mettre sur place une mission d’Hospitalier et instruire ceux-ci dans les nombreuses connaissance médicale qu’elle possède. Elle à promis à Curt, qu’elle ferait tout en son pouvoir pour s’assurer que L’est du comté puisse avoir les outils nécessaires pour détruire le Morbo Tenebris.

 

RETOUR AUX PNJs