Spiritualité & Religion

Les enseignements d’Ismer Fios

Ismer Fios

Ismer Fios, Grand sage en son temps

Il sera toujours complexe de parler religion avec méthodologie et un point de vue neutre. Cependant, nous sommes en mesure de poser certaines bases de ce qui serait la genèse de notre monde. La création de ce monde fut issue d’un intérêt de préservation et sauvegarde d’un savoir et d’une puissance cosmique. Meridiem, Borras, Vesper et Aurora, représentant autant des points cardinaux que des éléments primaires de la création auraient sacrifié leur vie pour cette puissance. L’impact fatal permis de créer une terre fertile, où la création de la vie pourrait y prendre un sens et devenir quelques choses de merveilleux.

À partir de cette prémisse, les textes sacrés parleront d’êtres de provenance externe ou d’apparition de celle-ci jouant le rôle de créateur et de protecteur. C’est dans cette période des nombreux textes sacrés que nous parlons d’Odélion, comme étant le monde premier, celui que les divinités astrales ont créer. Ces nouveaux dieux créateurs, furent en mesure de bâtir un monde d’ordre et de loi. Cependant, c’est lors de l’arriver d’un prophète, qu’on appelle le messager lunaire, que le chaos entra dans la danse de la création. La lune, tel est son nom, rappela pour quelle raison Meridien, Borras, Vesper et Aurora avaient fui et que cette raison revenait en force vers Odélion. Les textes parlent alors de Bonum et Malum, du Bien et du Mal. La peur et le chaos ayant semer le doute et la discorde, l’un des dieux créateurs nommé Uryliam, commença doucement à sombrer dans la folie et les ténèbres. On nomma ce grand moment comme la folie d’Uryliam. Ce serait lors de cette retraite qu’il décida de se sacrifier et de créer des êtres immortels dotés d’une apparence céleste calqué sur la sienne, une dernière création qui porterait les défauts et les qualités du dieu.

Ces êtres, que l’on nomme simplement Immortels, sont ceux ayant été charger de protéger Odélion contre ses ennemies potentiel. Leur nombre serait limité, si on croit les textes en provenance de du dernier empire, il y aurait un immortel par os d’Uryliam, lorsque celui-ci s’est sacrifié. Le nombre est arbitraire, mais ils ne seraient que quelques centaines. Cependant, ils ne furent pas en mesure de se protéger de l’influence de Malum et Bonum. Le bien et le mal parcourue le cœur des immortels, poussant alors aux parricides amenant à la destruction de tous les dieux créateurs. On ne peut être certain de l’impact de la perte de ces dieux et des effets qu’il s’en fut ressentir. Mais la guerre divine permit de dupliquer Odélion en plusieurs monde, plan d’existence où les immortels furent bannis par la magie de l’astre lunaire et des immortels ayant prient le rôle divin d’Archi-mage de la création. Le départ des immortels fut apparaître une autre espèce sur Odélion. Par définition, ceux-ci reçurent le nom de mortel. Les Archi-mages les nommèrent les « Mën » qui perdura dans la langue pour devenir « Maïn », ajoutant un préfixe selon leur origine dans l’histoire du monde. C’est ainsi que naquirent les peuples Goromain, Humain, Jaramain, Karamain et Urumain.

En synthèse de cette étude nous sommes alors en mesure de conclure qu’il y aurait plusieurs niveaux de puissance divine.

Les Divinités Astrales : divinités qui ne sont plus présentes, mais que leurs essences est toujours perceptible dans tous les mondes.

Les Divinités Créatrice : divinités qui ne seraient plus présentes ou le seraient encore en agissent uniquement de gardien où de protecteur d’Odélion. Un peu un regroupement des croyances druidiques d’aujourd’hui.

Les Immortels : regroupement des demi-dieux pouvant s’élever jusqu’à dieu. Il y existerait plusieurs familles ou clans qui divise leur puissance sous plusieurs niveaux.

Les Mortels : il s’agit de tous ceux ayant comme lieu de naissance Odélion. Malgré ce titre, il existe plusieurs mortels ayant une quasi immortalité, selon les liens ancestraux qu’ils possèdent avec les premiers immortels ayant vécu sur Odélion avant la guerre divine

La hiérarchie des Immortels