La Dynastie des Wildfire

DraghPour comprendre la famille Wildfire, il faudrait passer beaucoup de temps et parler à beaucoup de monde. Il faut comprendre que le peuple des Draghs ne sont pas nécessairement un peuple visant sur le partage du savoir via les documentations, mais plutôt par la communication oral du savoir par les bardes. Bardes, Druides ou guerriers possèdent un certain panache, acquièrent souvent le titre importa d’ Héraut. L’ Héraut est celui qui précèdent les seigneurs de guerre, véhicule les communications politiques, bref ils détiennent le savoir du royaume. Tout n’est pas simplement partager oralement, mais cette coutume est grandement respectée chez les peuples d’Avinther.

Dans ce partage social, on parlera alors des deux côtés du médaillons. Tout est politique, est il est nullement commun de la part des Hérauts de raconter les faits strictement par la vérité, souvent l’élément essentiel du message est présent, mais romancé. Ce que l’on connait des Wildfire est alors vu par des joueurs importants dans la dynastie Wildfire, des Hérauts servent de puissant seigneurs de guerre.

La légende d’Aleionor

« Aussi loin que je me souviennent, Oncle Josh me racontait toujours cette même histoire, cette même fable, sans y changer le moindre détail. C’est ce que je pense une vérité pure »

Ethan Wildfire, 8 févirer 1105

Ethan-FaceLorsque mon grand-père était dans la fleur de l’âge, une grande guerre éclata. Bien entendu, chaque chef de clan devait participer de près ou de loin à cette guerre. Mon grand-père, Aleionor fut parmi les choisis. Il était grand costaux et savait manier l’arme, mais surtout, il savait les réparer. La bataille fit rage pendant plusieurs années. Ses talents furent remarqués par plusieurs chefs qui voulaient tous l’avoir dans leur clan. Un jour notre chef mourut et après son trépas, il fut rapidement transférer à un autre clan. Les autres seigneurs de guerre étaient jaloux de ce changement et plusieurs batailles éclatèrent à cause de ceci. Propulsant rapidement mon grand-père à la tête d’un groupe de sans clan, sans chef et sans chance de survit. Une bataille décisive non loin du village était pour devenir le point culminant pour leur survit. Une chose hors du commun est arrivée. Mon grand-père faisait ce qu’il pouvait pour restaurer le tout, mais il était exténuer et à bout de matériaux. L’ennemi pressait de plus en plus et ce n’étais qu’une question de temps avant qu’il finisse par tous les tuer. C’est alors que l’impossible arriva. Mon grand-père eu une vision qui changea à jamais notre famille. À chaque fois qu’il me racontait cette histoire j’en avais des frissons. En une nuit très noire, il était à sa forge, ses mains ensanglantées continuaient frapper du marteau pour d’ébosser les armures et il affutait les armes du mieux qu’il le pouvait, sa meule était complètement fini. Il regarda vers le ciel et supplia les dieux de l’aider. C’est alors qu’il vît cette vision, un homme avec le regard sombre et une armure étincelante, il prit la parole et ses mots résonnèrent dans son âme.

« Toi Aleionor fils d’Owen, forgeron de génération en génération. Je t’offre la chance de vivre, mais ceci aura un prix. Ta destiné sera à jamais maudit et tu devras me servir jusqu’à la fin des temps. »

Mon grand-père n’avait que faire de cette malédiction. Il voulait survivre et il voulait sauver le plus de gens possible pour qu’il puisse entrer chez eux. Il accepta sans hésitation l’offre. Sous les ordres de l’homme à l’armure, Il rassembla les armures et armes des défunts et il forgea toute la nuit. Les gens disent qu’il était dans une transe et que rien n’aurait pu le déranger. Le lendemain matin, tout était réparé et même plus. Les armes et armures avait une étrange aura qui fit en sorte que les troupes furent galvanisées et ils réussirent à repousser l’ennemi et rejoindre l’armée principale. C’est ainsi qu’il fut rebaptisé Wildfire et encore aujourd’hui le nom Wildfire est connu des plus ancien.

La marque de Nefheru

Wildfire_MarkCette servitude éternel venait d’un besoin du dieu ayant répondu à l’appel de Aleionor, Il devait forger et forger dans le seul en unique but de créer un colosse, une machine de guerre unique pouvant rivaliser avec les Titans. Chaque arme fabriquer par un Wildfire avait cette marque, cette marque permettait de sacrifier les créations pour que le dieu en question puisse puiser des matériaux et des heures travaillés pour créer cette arme céleste. Le nom Wildfire tomba rapidement dans l’oublie car les créations partaient toujours en fumée pour le dieu en question. Wildfire, prit alors le descriptif de feu de paille, une flamme intense, mais de courte durée. Leur création les plus magnifiques étant toujours celle prisent par la marque.

Personne de la famille Wildfire n’ayant vu cette marque et la mort pré-maturer d’Aleionor après son prodige poussa à croire à un pacte avec un divinité obscure et tous ce retournèrent vers les croyance d’Owen. Owen n’était pas originaire d’Avinther. Provenant du sud, il avait grandi avec son père Montgomery qui travaillait comme architecte pour la grande cité de Laggan. Montgomery vouait un culte en Nefheru et ce culte, Owen le rapporta au nord. Les Wildfire on alors porter cette marque en l’appelant la marque de Wildfire et portant ce fardeau avec une certaine fierté. Ceux pouvant maîtriser l’art arcane, savait aussi ce servir de la marque pour créer. Créer de sublime chose d’une grande prouesse technologique.

« Ethan ce que tu me raconte n’est pas une malédiction divine. Croit-en mon expérience et les nombreux volume qui le prouvent. J’ai vu pire ! »

Godric Cartwell, 8 février 1105

Mais qui était Montgomery Wildfire ?

Les recherches dans le sanctuaire de Laggan permis d’élucider quelques mystères, tout en assombrissant la situation des Wildfires. Nefheru était en fait un imposant personnage, mais nullement un dieu. Montgomery Wildfire était un ami et compagnon d’aventure avec qui il décida d’immortaliser leurs connaissances dans une grande librairie sous Laggan. Montgomery Wildfire était un architecte de renom, plus qu’un simple forgeron, un être doué d’une facilité de création et un esprit innovateur pour sont temps. À cause d’une magie puissante et chaotique, Ethan pu revoir cet ancêtre et percevoir la flamme de la création dans cet homme. S’affairent à la construction d’un Golem, Ethan fut en mesure de percevoir une une autre de ces créations. Un marteau magique que Montgomery appelait l’outilleur. L’Outilleur portait une légende plus ancienne et relier directement au passé d’un général Karamain nommé Calkua Toltec et de Nefheru

Extrait du récit de Calkua Toltec sur la purge de Razicakra

« Chaque âme portait alors le nom du premier immortel ayant sacrifié son essence pour créer la reine du châtiment. De ces draconiens découlèrent les Karamains et c’est ainsi que naquirent les familles premières, les ancêtres Karamains. Le nom des gardiens, protégeant les âmes, fut perdu au fils du temps et la légende de Razicakra passa petit à petit dans l’oubli. Jusqu’au moment où mes guerres avec avec les Goromains, me mena à rencontrer Nefheru l’Archmage de Laggan. Il était le gardien de Yua-Pel, l’âme remise aux Archmages lors de la purge. C’est ainsi que je pris connaissance de la légende et fut en mesure de devenir le gardien de ce savoir Karamain ancestrale. J’ai caché les informations que je possédais et mes recherches sur cette légende au sein du temple de Kylderrey, dit le calme. C’est dans ce temple que je fus en mesure de m’extirper de ma situation épineuse avec moi-même et mes origines et retrouver le nirvana. La mort vint me trouver et j’étais en paix avec le dénouement de ma vie. »

Il fut ainsi découvert que Nefheru trouva la mort après Calkua et remis Yua-Pel dit l’outilleur entre les mains de son ami et serviteur Montgomery. Celui-ci retourna au nord avec son fils Owen, et leur légende, tout comme la grandeur de Laggan, tomba dans l’oublie.

Calkua eu une seconde chance à la vie et des pièces du puzzle furent ajouté

Second Extrait du récit de Calkua Toltec sur la purge de Razicakra

« À la suite de multiple conversation sans queue ni tête avec Montgomery, j’ai été en mesure de connecter avec son âme et de discuter sainement. Utilisant la puissance de l’âme de Yua-pel, Montgomery avait créer un marteau de guerre pouvant à la fois dissimuler l’âme et aussi lui servir d’outil multiple pour ses travaux d’architecte. À sa mort, son marteau fut enterré dans ce tombeau, avec son corps et son savoir, par son fils Owen. Le marteau était dans la salle, mais possédait aussi cette marque que Maève appelait la marque de Nefheru. C’est en fouillant, avec l’aide de Salim, dans la bibliothèque de Nefheru que j’ai été en mesure de comprendre que cette marque appartenait au démon Talranôg. Je n’avais pas plus d’informations, mais selon mes discussions avec Salim, il y a de forte chance qu’Owen est perdu l’âme et c’est ce démon qui s’est retrouvé avec. Ce marteau possède toujours une grande puissance, mais l’état de Salim, ne me permet pas d’en savoir davantage. »

TalranôgLes recherches d’Ethan permis de comprendre que l’Outilleur était bel et bien dans les tombeau de Montegomery, mais maintenant entre les mains de Maève, une guerrière du nord et protégé d’Aktarus/Calkua. Le marteau restait magique, mais il aurait contenue un morceau d’âme de Razicakra

Le blasphème de Talranôg

Talranôg, un Arcanoloth, rajouta son mot, brouillant les pistes tout en souillant la mémoire et les croyances d’Owen et de ses fils.

Extrait du sommaire des notes de Rohan Broadhurst

Yua-Pel étant une âme étant souvent théoriser comme celle étant entre les mains de Talranôg, je pousse souvent pour connaître les dénouements de son acquisition. Celui-ci me parles de cette âme comme étant la plus simple d’acquisition, car le gardien était déjà mort depuis plusieurs dizaines d’année et son successeur avait aussi passer l’arme à gauche, sans avoir eu le temps de trouver un autre gardien. L’héritier de l’âme aurait été au bord du gouffre le poussant à tenter d’utiliser des rituels dont il ne maîtrisait pas les connaissances. Il tentait d’invoquer l’aide d’un dieu nommé Neferhu. Talranôg m’apprit que Neferhu n’était pas un dieu proprement dit, une entité puissante certes, mais nullement au service des hommes et que ce genre d’invocation sans destinataire réelle, illuminait comme un phare dans les limbes. Talranôg tenta alors de prendre contact et fut en mesure d’entretenir le mythe de Nefheru. Le seigneur de guerre était sur le point de perdre ses terres et cherchait connaissance et aide. Talranôg aurait fabriquer un poinçon magique permettant de faire une marque et celle-ci rendrait l’arme ou l’armure magique. Le poinçon avait ses limites, mais l’échange contre l’énergie du marteau, réceptacle de l’âme, semblait peu chèrement payer pour le mortel en question, ne comprennent surement pas la valeur de celui-ci. Les fils du seigneurs tentèrent de reprendre contact avec Nefheru, lorsque le poinçon était inutilisable, mais le Yugoloth avait plus aucun intérêt de répondre. Entre temps, un démon nommé Errtu contacta Talranôg, car celui-ci cherchait à obtenir de l’armement efficace pour ses armées. Voyant une opportunité se présenter, La famille du seigneur nordique avait été cupide, mais ils restaient d’excellent forgerons pour des humains. Talranôg me raconte cette histoire avec une énorme fierté et vanité que ceci m’a dégoûté pour cette famille de forgeron. Celui-ci repris contact avec les mortels et échafaude une histoire d’aide à la création d’une arme magique supérieure requis par Nefheru pour gagner une guerre cosmique. Incitant les mortels en question à sacrifier leur travail, contre un accès limité à des incantations. Une fois, le culte créer et le système en marche, Talranôg a réussi à vendre ce culte pour un prix fort à Errtu.

Les nombreuses pistes

Le cadeau de la fée de terreKorred-5e

Lors d’un retour dans le sanctuaire de Laggan, Ethan rencontra une fée de terre que l’on nomme Korred. L’être connaissait Montgomery et offrit en cadeau un bouclier ayant appartenu à celui-ci qui représente le clan duquel appartiendrait Montgomery.  Le premier clan Wildfire. Le Korred gardait une voute au trésors et en échange que JJ ne pénètre jamais le lieu, le Korred offrit de l’adamantium aux jeunes héros.

MaèveLe cas Maève

L’Outilleur, avant de retrouver l’âme de Yua-pel ne pouvait être porter que par un membre de la famille Wildfire. L’outilleur était entre les mains de Maève lorsque les héroes apprirent l’existence de l’arme et de ses origines. Rumeurs courent que la jeune Maève aurait eu un lien de parenté distant avec Ethan. Maève est d’origine nordique, non une Draghs, mais un peuple de guerrier viking du nord d’Avitnther. Est-ce que la marque peut être acquise ? Maève est mort sur le champs de bataille et semble être directement parti vers Odin.