La larme de l’ange

Tout commença dans un temple dédié à Gond, le dieu de la création et des inventions. Frère Luc Friendrich commença un mémoire sur des métaux rares qu’Odélion à rencontrer durant ses derniers siècles. C’est de cette méthode qu’il trouva des références sur ce mythe de la larme de l’ange. Un pouvoir unique tomber de la voûte céleste et fracassant le sol pour créer un alliage métallique ayant des propriétés d’absorption d’énergie et possiblement d’une dureté plus grande que celle de l’adamantium.

Quelques siècles avant l’émergence de l’Homme à sa position dominante sur Odélion, Une énorme pierre de lune fracassa depuis le firmament sur Odélion, façonnant encore un peu plus la terre que l’on connait aujourd’hui. De la chaleur créée par cet impact, la terre et la pierre lunaire créa un alliage de métaux rare dégageant une puissance magie à l’œuvre. Ce métal, appelé la larme de l’ange, fut utilisé par un titan du nom d’Eberhard en se forgeant une arme capable de l’aider dans la guerre contre les dragons. Cette arme ne fut pas suffisante pour lui permettre de gagner la guerre et celle-ci ce fracassa lors d’un combat contre un puissant dragon de glace. Les éclats d’arme filaire dans toutes les direction et la larme de l’ange fut oublier comme un vestige du passer.

Où était l’impacte de ce corps céleste sur cette terre, était-il possible que le site d’impact possède encore des échantillons de ce prestigieux et miraculeux métaux ? Frère Luc Friendrich délaissa la fabrication et la métallurgie pour tomber dans l’astronomie et les astre, permettant de construire la plus grande station d’observation pour lui permettre de tracer la cartes des étoiles et trouver par pure mathématique, l’emplacement de cette chute. Dans ses travaux, Luc Friendrich entraîna le Clerc Christoff Hartman dans cette lubie et c’est lorsque les recherches commencèrent à perdre de la vitesse que Gond envoya un signe.

Cameron Diantaresse et les Lions Noirs avaient trouver une création, un sceptre qui aurait été fabriqué par l’union du magma, du savoir des nains Azer et un métaux rare et ayant une dureté comparable à celle de l’adamantium. Christoff Hartman fut celui ayant maintenant la tâche de trouver cet item. Cette mission fut un succès et combinant les connaissance du magicien nain Gerkam et les détails trouver à la forteresse de BlackStorm, un grimoire possédait des connaissances du bâtisseur de cette forteresse, ce qui permit alors de mettre la main sur des informations primordiale. 

  • L’alliage une création faite de l’impact sur Odélion. Le titan n’utilisait pas cet alliage pour créer son arme magique, mais la larme comme arme magique. L’arme en question n’est pas un item, mais à un accès d’un potentiel magique immense. 

Un temple Karamain, non loin de cette forteresse un un sorcier du nom de Tim Toltec arriva avec une histoire de dragon et de douze morceau d’âme, un héro draconique nommé Razikacra et d’un sacrifice magnifique pour la communauté Karamain. Encore une fois, les informations du grimoire de BlackStorm corrobora les faits et ajoutant un peu plus d’information, fusionnant les deux mythes.

  • Les dragons captura la larme pour tenter de la détruire. Un dragon se sacrifia pour protéger la larme de toute utilisation. C’est ainsi que la légende de Razikacra est né. Razikacra accumula toutes cette puissance et se sacrifia en 12 parties égales pour ainsi dissiper cette puissance au quatre coins du monde connu. 

Tim Toltec est revenu des morts grâce à l’aide d’un patron céleste et mystérieux, jusqu’à ce jour, Tim croyait servir un être céleste étant en direct communion avec les croyance des Karamain, mais cette être dicta, lors de la découverte du lien entre les sceptre et les Karamain, que l’histoire n’est pas celle connu, la légende de Razicakra n’est pas celle que les anciens raconte, la légende du héro draconique n’est pas entière.

Razicakra ne pouvait vaincre Eberhard le titan, donc il a tenté de briser la larme de l’ange en tentant de la fracasser. Ceci créa les 12 morceau d’une puissance inestimable. La larme ayant un lien direct avec le Titan, créa ainsi 12 morceaux d’âmes ce qui ne permis pas nécessairement de détruire le titan, mais de le neutraliser. Razicakra c’est sacrifié comme la légende le dicte, mais les 12 âmes ses sont éparpiller au quatre coin d’Odélion pour prévenir la résurrection du titan.

Le pouvoir unique et immense de la larme de l’ange est contenue dans ces 12 âmes. L’enveloppe de la larme est inerte, mais garde un certain niveau de puissance magique sans nécessairement être en mesure de se régénérer à sa gloire d’antan. Ce restant de puissance à permis l’essort de Laggan avant la création de l’empire, mais le tarissement de la réserve de magie à surement aussi créer sa chute, résultant par sa conquête par l’empire Dathrien. Le retour des douze âmes serait possiblement une méthode de recharger cette “arme”.

Une entité qui est inconnues des chercheurs tentent de mettre la main sur cette puissance. Nul sait pour quelle raison outre le gain de pouvoir. Juste avant de faire le décompte des emplacements de ces morceaux d’âme. Tim Toltec reçoit un autre message télépathique de son patron céleste.

« Le collectionneur, employeur de Talranôg avait déjà mit la main sur un autre morceau de l’âme. La quête pour lequel Tim fut ressuscité doit être entreprise dès maintenant. Le sacrifice de Razicakra ne doit pas avoir été fait en vain. Le retour des immortels ne peut qu’annoncé la fin du monde des hommes. Mon réveil est long et me demande beaucoup, avance dans cette quête et nous nous reparlerons »

En date du 07 septembre 1105, le décompte des morceaux d’âmes représenterait ceci :

    • (5) L’Immortel
    • (1) Talrânog
    • (1) Tim Toltec
    • (1) Ismer Fios
    • (1) Githyanki / Dragon Rouge
    • (3) Inconnu