Le dilemme de Tyr

L’après vie de Curt Carwell

Lorsqu’Abe Braddock leva sa lame pour lui porter le coup fatal, Curt su pourquoi il avait marché sur Odélion. Dès le contact de la lame avec son cou, Curt acquis tout ce savoir qu’il fut sien bien avant que toute cette campagne soit sienne.

Tout commença lors de cette guerre divine. Les Divinités Astrales Bonum et Malum avaient déjà mise en déroute la quasi-totalité des divinités créatrices et la présence marquée du messager lunaire ne rassurait aucun immortel. Celui-ci impacta les divers plans en décidant de retirer toute la magie contenue dans Odélion et de l’utiliser pour créer une copie d’Odélion. Coupant tous les immortels du potentiel des arcanes, ceux-ci durent se regrouper sous le joug des plus puissants et former des clans où des nations capables de défendre leurs acquis. Dans cette division des mondes, Malum fut sacrifié par ses propres suivant tentant ainsi de préserver un maximum de pouvoir et ainsi gagner la suprématie sur ses autres. Bonum pris la décision de se sacrifier elle-même et ainsi créer un pont entre les deux Odélions. Leur corps flotte encore dans le multivers qu’on appela désormais Lymbus et Celestius. Le Messager Lunaire divisa alors sont pouvoir en 9 et nomma c’est être, les Archi-Mage. Avec l’énergie restant, le Messager Lunaire, pris forme d’une immortelle nommée Asya.

Le travail D’Asya était de traquer et bannir tous les immortels d’Odélion vers le second monde. On appela cette guerre, le sombresort. Au même moment, la division des mondes et la mort de Bonum et Malum permis de découvrir la présence de mortel dans Odélion. Les immortels, effrayé par la puissance des Archi-Mage trouvèrent refuge chez plusieurs peuples de mortel et c’est ainsi que ceux-ci apprirent l’existence de la foi. La foi des mortels pouvait servirent d’énergie pour les immortels. C’est ainsi que les immortels devinrent des dieux. Acquièrent cette puissance, les plus belliqueux des immortels porta un coup fatal à Asya. Mais ceci ne fit que diviser sa puissance entre ses Archi-Mages.

Les nouveaux dieux, prirent alors conscience qu’ils ne pourraient par tous survivre cette guerre, mais que les mortels pourraient leur servirent d’arme dans le futur. Les dieux et leur plus puissant fidèles prirent alors l’initiative de quitter Odélion, mais laissant leur sagesse à plusieurs héros mortel faisant office de pont entre le divin et Odélion. Les Archi-Mages, ayant gagné la guerre, prirent alors le rôle de gardien, protégeant les intrusions sur Odélion des extérieurs et l’intervention divine. Avec l’aide de croyant mortel, les dieux furent en mesure de gagner en puissance et furent en mesure gagner certain passage vers Odélion. Leurs plans étaient des plus simples, prendre leur temps et attendre que les Archi-Mages deviennent peu vigilant pour porter le coup fatal. Ce n’est que lorsque le premier des neuf fut assassiné que le tueur compris que la puissance de l’Archi-Mage était diviser également à travers sa ligné. Alors que les mortels devirent mage, les immortels comprirent que la magie de jadis pourrait revenir et annuler la division.

Et Curt Carwell dans tout cela ?

Tyr était l’un de ses immortels ayant porter un attachement particulier envers les mortels d’Odélion. Il avait surtout trouvé une immense puissance à travers le peuple des Humains. Ceux-ci pouvaient du meilleur comme du pire et leur petite espérance de vie en faisant des gens astucieux et particulièrement courageux. Il trouva son rôle en tant que le juge des Hommes et celui pouvant apporter une justice neutre et créer une société forte et aimante. Tyr était le troisième fils de Frazur et non digne de devenir son héritier le moment venu. Alors que Frazur ordonna son clan de partir vers le monde inconnu. Tyr pris alors une grande décision et fit figure d’audace vis-à-vis ses pairs. Tyr divisa son âme d’immortel en 9 et remis un morceau à 9 grandes familles humaine. Ceux-ci pourraient utiliser cette puissance pour créer une civilisation humaine où la justice serait maître. Une fois l’humain mort, ce pouvoir passerait à un de ses enfants si celui-ci était digne de recevoir cet honneur.

Au fil du temps, les familles créèrent de grand empire majestueux et preux. Mais, après plusieurs générations, la corruption du pouvoir et l’intervention de plusieurs Archi-Mages rendirent la transmission de cette puissance très rares. Comme si plus aucun humain ne fut en mesure de devenir un roi digne de diriger un peuple aux yeux de Tyr. Mais, en fait, le pouvoir pris une autre forme. Au lieu de prendre place dans le corps d’un humain promis à de grande chose, ils prirent place dans le corps des humains ayant un cœur plein de compassion et d’amour pour ses semblables. Ils furent alors appelés Paladin et leur rôle devirent ceux de la lumière divine apportant l’espoir et le courage pour tous. Le pouvoir à changer, car Tyr est toujours présent en Odélion. Il à garder une parcelle de son âme en Odélion, ses fidèles appela cette puissance, la justice divine…

Paladin - featureLorsque Curt fut de retour en Laggan, il était le dernier Paladin vivant sur terre et avant de permettre à Tyr d’offrir ce titre à d’autre humain, il fallait que Curt meure. Tyr voulait laisser la chance à Curt diriger ses élèves dans le meilleur chemin possible, voyant le jeune Braddock comme un potentiel énorme pour les Humains de Darion. Cependant, la présence démoniaque brouilla les cartes et nécessitait une tactique différente. Surtout avec la présence des Archi-Mages dans la vie de Curt… son fils Godric.

Tyr repris conscience lorsque son essence complète fut de retour dans son corps. Souriant, il comprit que Godric était le dernier descendant des Archi-Mages et qu’il pourrait mettre fin à l’emprisonnement de ses pairs. Pour lui permettre d’acquérir les connaissances d’Odélion depuis son sacrifice, il devait revivre la vie de tous ses choisis. Ceci prit quelques temps et lorsque Laggan était sur le point d’entrer en guerre. Tyr savait maintenant que la mort de Godric ne serait pas la fin de la division, mais la fin de la magie sur Odélion. Tyr était prêt à prendre le risque, il devait laisser ses humains prendre leur destin et créer leur propre monde, sans magie, sans dieux.

Une petite voix à l’intérieur, le faisait douter et cette petite voix était Curt. Godric était son fils et par la bande, le fils de Tyr. Esméralda avait un plan et Tyr n’était pas en mesure d’en comprendre toute à complexité. Elle était l’immortelle ayant tué le dernier Archi-Mage d’Odélion, du moins confiner celui-ci dans un piège… Tyr laissa alors Curt prendre parole et guider son fils à travers sa dernière épreuve. Celui étant issus de deux mondes. Celui étant à la fois fils de dieux et fils d’Archi-mage.

Retour