Les dieux et déesses primaires

Alors que Bonum et Malum prirent soins de sélectionner leur généraux allant les représenter à travers les différents univers, quelques valeureux immortels réussirent à s’élever au rang de divinité. Représentant un portefolio unique, ils prirent couronnement de leur rôle de par la permission du messager lunaire. Ce sont ceux ayant démontré une des plus grandes capacité de neutralité dans la guerre divine opposant les anciennes croyances.

Khali

KhaliDieu de la création, de l’astuce, de la ruse et des inventions

Khali est un artisan et enseigne que la connaissance est une puissante arme et la seule permettant de vaincre. Ce pouvoir est quelques choses qu’on doit accumuler, et consciencieusement transféré d’un maître à un apprentie, d’un père à un fils, d’une mère à une fille. Khali est perçu comme celui qui possède des ressources illimité, celui qu’on ne peut mettre au pied du mur. Il est connu comme étant l’inventeur. Khali croit que la connaissance est le seul moyen de trouver une vérité absolue. Un de ses surnoms est mentor, celui qui enseigne, celui qui sait comment apporter la lumière aux peuples. Visant la ruse et l’astuce, il est de ceux voulant une justice de faits et de loi, non une justice « humaine » et socialement responsable.  Homme de métier il valorise le travail bien fait et un travail artisan provenant du cœur et de l’esprit. Posséder la connaissance est un dur labeur et ceux qui tente de court-circuiter le temps requis en paye le prix.

Ukar

UkarDieu ou déesse bicéphale de la nature, de l’ordre naturel des choses, de la persévérance et de l’endurance.

Ukar croit que la nature et l’ordre qu’elle prodigue est la seule importance de ce monde. Cette ordre mérite respect et Ukar demande un respect général sur tout et encore plus au dieux et déesses. Étant Bicéphale, Ukar représente aussi la part du masculin et féminin en toute choses et enseigne que les mortels sont un produit de la nature et qu’aucune différence est à prouver entre la ferme et une forêt, sauf que la ferme est le résultat obtenue quand on prend soins des choses. Représentant la balance en tout et que les résultats sont toujours en accords avec nos action. Couper un arbre pour en faire des planches pour permettre de se protéger et protéger sa famille est une bonne choses, mais abattre des arbres dans le seule but d’avoir une route bien droite et une hérésie en tout point. Ukar sait que cette demande de respect envers la nature peut être complexe et ardu, c’est pourquoi elles valorisent et récompense toujours le dur labeur et la travail acharner. Une vie simple et bien rempli.

Frazur

FrazurDieu de l’honneur, la chevalerie, la conquête par la loi, la destiné et de la justice.

Frazur croit que la justice appartient aux mortel et que c’est uniquement dans des lieux où on la prodigue que les mortels peuvent espérer prospérer. Selon Frazur, les dieux ne doivent nullement interagir dans la justice, mais uniquement guider ceux-ci dans la meilleur méthode possible de l’encadrer. Tout le contraire des justicier, les adepte de Frazur sont souvent perçu comme des représentants de la loi, des gens neutres ayant beaucoup d’abnégation. Frazur crois au pardon et crois que la destiné des mortels est de prouver ce qu’ils ont de meilleurs en eux. Surnommé le Chevalier Blanc, il est celui qui apporte au gens une aide lorsqu’elle est requise et qui sera capable d’honorer sa parole. La justice n’est pas quelques choses qu’on doit prendre à la légère, mais n’est pas non plus une idéologie demandant de tout comprendre. Les lois ne doivent pas être transgresser, peut importe la raison. Frazur pardonne, mais n’excuse pas.

Azod

AzodDieu de la violence, la force physique, la destruction et le courage.

Azod croit qu’on avance uniquement lorsque les choses sont en mouvement. La force est la seule vertu capable de démontrer qui à raison et qui à tord. Azod croit aussi au respect, mais que celui-ci demande d’être gagner uniquement pas ses agissements présent en non par ses acquis du passé. Il méprise Khali pour se cacher derrière une montagne de mots et de création. Il appelle ceux qui se cache, qui fuit des peureux et que la peur ne doit jamais faire partie de l’esprit des mortels. Le courage d’affronter ses ennemies, ses difficultés et ses oppresseurs. Azod n’est pas nécessairement malveillant, mais disons qu’il représente bien la tempête s’abattant sur les villages. Il est cette crainte que tout ne tient qu’à un fils et que rien n’est acquis, rien n’est éternel.

Adrax

AdraxDéesse du pillage, de la rébellion, de la vengeance, des passions, de la liberté.

Adrax est la fille de Frazur et la représentation du chaos des relations familiale. Elle croit que se sont nos passions qui gouverne notre jugement. De toujours vivre en harmonie avec nos sentiments et ne jamais laisser les autres nous dicter ce que nous devons faire. Vivre sans se soucier de tout et surtout des autres. Adrax privilégie l’individualisme et la liberté d’expression. Elles approuve les justiciers et enseigne à toujours être en mesure de se faire justice soit même. Adrax représente la jeunesse et cette fougue et cette puissante énergie qu’est la passion. On la surnomme la bête en référence à la part d’animal en nous. Pour Adrax la passion est l’amour, et celle-ci doit toujours être pleinement consommer sans réserve et sans loi.

Maelyr

MaelyrDéesse de la vitalité, des soins, de la renaissance, du renouveau, de la communauté et des peuples

Maelyr est l’amour, la luxure, la jeunesse et la santé. Elle est la déesse des amoureux et du printemps. Maelyr apporte la joie et c’est uniquement de par cette joie que les mortels son capable de séparer la raison de la bête en soit. Directement relier à la bonne humeur est souvent celle qui est cité lors des mariage, fêtes et célébration. Son feu réchauffe les cœurs et est celle qui est attendu lorsque les ordres d’Ukar sont respecté à la lettre. Maelyr représente l’espoir et l’esprit de famille et de communauté. Elle est celle qui aide peu importe la couleur, l’allégeance ou la provenance. Maelyr est surnommé le Phoenix des dieux l’espoir que tout peut être recommencer et qu’après la pluie le beau temps est toujours ce qu’il se passe de mieux.

Asya

AsyaDéesse des mystères et des secrets, de la chance et de la beauté.

Épouse de Khali, elle représente une partie du savoir, de la connaissance qu’il faut jalousement garder. Asya croit que le secret roi et que de le violer ne mènera qu’a une perte automatique et fatale. Croyant aussi que la connaissance et une forme de vérité absolue, celle mérite d’être protéger et garder. Propager la connaissance, ne fait que diluer son importance. Asya croit que la chance est le pinacle du mystère et que c’est en ayant cette chance qu’on est capable de mettre à jour les secrets du monde. Pour Asya, il est important de toujours chercher à percer les secrets des autres, car il en revient à eu de les protéger. Avec de la persévérance et de la chance qu’on illumine l’inconnu. De par sa nature mystérieuse, Asya est la protectrice de la beauté, de cette forme de beauté qu’on observe dans les arts et les créations des différents maîtres artisans. Être beau est de toujours savoir garder un côté mystérieux.

Retour