Livre 2 – L’avènement de Laggan – Session 19 & 20

Selon les informations que je possède et de ce que j’ai été en mesure de comprendre de la situation, nous serions à seulement quelques heures de mettre pied sur les terres du Seigneur Braddock. Une tempêtes s’abat sur notre groupe et je dois avouer que cette température glaciale commence à saper le morale. Matt semble avoir terriblement froid, je ne ressent pas les choses de la même manière, mon empathie est totale pour le bambin qui ne comprend pas pourquoi on voyage dans ce type de température.

Arriver au village, le lieu semble avoir été dévalisé, les quelques maisons sont brûlée jusqu’au fondation, non par manque de combustible, mais le vent semble en mesure de dévorer les flammes. Maître Toltec me demande de rester en arrière et de garder nos gens. Je sais à peine me battre et il me confit souvent la garde de cette famille, quand l’une des femmes comprend l’ordre, elle me regarde et me dévisage, je crois qu’elle perçoit mon manque d’expérience.

Des échanges musclés se font entendre, majoritairement en Nordic, j’en comprend que quelques brides. Les brigands semble avoir capturer les jeunes enfants masculin du groupe et une dame, possiblement la demi sœur du Seigneur Braddock désire absolument rejoindre les hommes de la tribu pour les récupérer. Ethan vient me voir et me demande de faire rentrer tous le monde et d’y donner un coups de main pour accommoder les gens à l’intérieure. Pendant que tous semble prendre commencer le branlebas, Ethan me donne le topo. Ils repartent bientôt avec la guerrière demi-brûler, Blanche serait son nom.

Les gars sont déjà quitte la demeure de la tribu, Maître Toltec m’a simplement regarder longuement et hocha rapidement la tête avant de repartir. Je dois protéger ses gens… j’espère que l’une d’entre elle parle comprend mon langage… Au moins, ici Matt aura plus chaud.

Tim Bradley


Je dois avouer que de voir les symboles religieux de l’ordre apparaître au sommet de cette escalier dans cette montagne ignoble m’a permis de chasser toutes ces idées noires que les derniers mois mon laisser. J’ai vécu tellement de choses depuis ma capture, que j’ai de la misère de fermer l’œil la nuit. Ce vieux dégueulasse me hante, mais c’est rien comparer à la présence de ce Roi Aktarus. Un Urumain possèdent les traits d’une bête de foire, mais un regards diabolique. Ce regard… cette lueur qu’il possède quand il me regarde…

Ils sont venu pour les enfants, quelques jeunes bambin de quelques années ont été amener par mes captifs de Dorstone. Ma surprise fut des plus grandes, quand j’ai appris que le marchandage des jeunes enfant incluait ma libération… Mais qui sont c’est gens ? On les dépeints comme étant Dathrien, et le jeune homme se dit héritier des terres appartenant à son père de la famille Braddock. J’ai de vague souvenir de mes cours d’histoire de la région, mais ce nom, ce Braddock me semble connu… Il était un Baron ? Il fut défait par la famille Ward, du moins c’est ce que je penses avoir lu ou entendu… Peu importe, quand je les regardes, ont dirait une troupe d’aventurier venant chercher fortune. Mise-à-part les deux chevalier, le reste du groupe me semble sortir de l’ordinaire. Deux d’entre eux ressemble à deux pan de mur, deux montagnes de muscle. Si l’un d’entre eux semble posséder plus d’arme qu’il n’en faut, l’autre est un Karamain fortement armé possèdent possèdent un accoutrement très ancrer dans les coutumes du sud. Les autres semble des locaux, et un seul semble le fils du vieux chevalier, possiblement son écuyer.

Tout devrait se décider selon le résultat d’un duel. Une solution très « Mâle » pour résoudre la situation ! C’est le Karamain, du nom de Cyd Toltec qui prendra les armes contre le Roi Aktarus. La situation qui précède le combat me jette au sol. Le Seigneur Braddock vient d’adouber le Karamain ! Il doit avoir les titres de Baron pour faire ce genre de choses, ce qui me porte à croire que ces aventuriers possède beaucoup d’impact sur le comté que j’avais initialement pensé. Comment mon père à bien pu faire pour les convaincre de me sauver?

Le Seigneur Toltec encaisse comme un roc. Chaque attaque d’Aktarus semble être comme un coup d’une immense barre de fer, mais Cyd résiste ! En fait, le coup semble faire terriblement mal, mais lorsque celui-ci contre attaque, c’est comme ci les blessures s’estompait rapidement. Je reconnais le regard d’Aktarus et il n’aime pas la situation en cours. Voilà un homme qui pourrait lui tenir tête en situation de guerre. Akatarus réussi à voir le meilleurs sur le Karamain, mais lorsque celui-ci est sur le point de le jeter dans le gouffre, le vieux unijambiste pousse un cri et dicte que la sorcière a été tué. Aktarus stoppa net et se tourna vers Agrim, ce monstre à qui il ne faut jamais tourner le dos. Le Roi de la montagne lâche le pauvre guerrier et se retourne sur son esclavagiste barbare et le lance directement dans le gouffre en poussant un cri de rage et de hargne.

Les seigneurs de Dorstone on perdu toutes possessions, mais peuvent ramener les enfants et je me retrouve à devenir le prix de consolation.

Perrine Chancellor


Je sais que j’ai perdu une grande amie en Rose, mais je possède ce sentiment que cette perte me paraîtra beaucoup moins lourde que j’avais envisagé. j’en discutais avec ma femme hier et nous sommes passer de trois hommes à neuf hommes, qui sont quasiment tous guerrier. En plus, de savoir se battre, ils cumulent compétences. On parle d’un talentueux forgerons, un soigneur doté de pouvoir magique, et des guerriers redoutable. Je n’ai pas vu le vieux ou le jeune chevalier pourfendre l’ennemi, mais l’un deux ce fait appeler Paladin et si ma mémoire est bonne, c’est gens sont la pointe de l’église de Darion.

Ce qui m’achale un brin, est cette tendance à chuchoté des choses lorsqu’ils sont ensemble. Je sais que la Guerrier Maève est présente et je comprend que notre nouveaux Chef James-Jay ne désire pas nécessairement avoir Aktarus pour roi pour bien longtemps. Ils sont jeunes et ceci laisse paraître énormément de décision prise à la hâte. L’idée sortie du lot semble être d’aller chercher des biens nécessaires. Il ne me semble pas riche, mais le Chef à tout investit, il veut qu’on devienne un clan majeure dans Laggan. Blanche bougonne, mais disons que j’excuse beaucoup ses agissements, du jour au lendemain. Elle passe de Chef probable à sœur du Chef élu par légende. J’espère qu’elle ne nous quittera pas comme l’a fait Claudius. Claudius était le fils Braddock de Rose, un rôdeur Jaramain provenant d’on ne sait où. Il à grandit avec nous, mais n’a jamais été en mesure de supporter que James-Jay soit le Chef. Ma femme m’a dit qu’il à apprit, la nouvelle de la mort de Rose et il a eu une bonne discussion avec James. Je crois que les choses sont au point mort. James à tenter de résonner Claudius, mais il part de trop loin, rien ne les relies.

Blanche est venu me voir avant le départ et elle s’est souvenu du marchant qui venait sur nos terres en provenance de Dorstone l’année dernière. Elle me demandait si ont lui parlait et qu’on lui disait qu’il nous en devait une, il serait peut-être près à venu transiger avec nous. Après tout ce que Rose avait fait pour sa femme, il nous devait au moins cela ! J’ai suggérer à Blanche d’aller voir son frère avec cela. Elle me foudroya du regard, comme si je lui demandais le ciel ! J’ai déjà plusieurs filles et j’ai eu 2 sœurs dans ma vie. Comme si ce genre de fifillerie m’achalait ! Il va falloir qu’elle trouve le moyen d’avaler le remède, car son jeune frère est le Chef et en plus, ceux-ci semble à cheval sur le principe héréditaire de la famille. Il a décider d’accepteur les deux filles de Rose comme étant ses soeurs, c’est un immense cadeau qu’il leur fait. On sait tous qu’il est le seul vrai Braddock, mais un clan est puissant si sa famille est puissante.

Le retour du seul homme ayant combattu Aktarus et rester vivant pour le raconter est revenu avec son jeune garçon, Les femmes et le sorcier serait dans une ville non loin. Pendant ce temps, les gars chochottes encore. Chef James vient me voir et me pose des question sur le tour du chêne. Je lui dit d’emblée de pas y allez, cette endroit est hanté ! Tu ne veux pas vraiment allez chercher querelle la la-bas ? Il me répond : « Why not coconut? » Ils sont parties avec Maève, malgré quelle tente de l’expliquer du mieux qu’elle peut, qui faut pas déranger les morts… Mais, il ne semble pas comprendre. Durant ce temps j’ai fait le tour de tout le monde, même le jeune Karamain, pour comprendre la phrase du Chef, mais quel espèce de patois était cette parole et qu’est ce qu’un coconut ?

Ils l’ont battu, mais pas sans peine, le Paladin serait capable de détruire les esprits, c’est ce qui aida leur cause. Deux d’entre eux sont gravement blesser, on passe beaucoup de bois et ils sembles compléments congelés ! Les sujet de leur discussion porte sur un texte trouver sous une pièce, un langage appartenant possiblement à la mère de Chef.

Je ne suis pas encore complètement certain de comprendre si leur présence sera bénéfique pour notre famille. Mais une choses est certaine, on ne s’ennuya pas avec eu !

Guérin

 

Retour