Livre 2 – L’avènement de Laggan – Session 24

Le Sanctuaire de Laggan

[8 FÉVRIER 1105] J’ai veillé sans relâche devant cette porte depuis me retour du village. J’ai dû répondre à plusieurs questions, Daniella et Guérin semble se faire du mauvais sang. Perrine me donne un bon coup de mains pour trouver les bons mots, dans mes explications maigres en réconfort. En fait, c’est que moi-même, je ne sais quoi penser de cette quête vers un savoir ancien et possiblement dangereux. Équiper des ressources pour rester en vie le temps nécessaire, Maève m’aide à retourner à la tour. Nous sommes parties de soir à sa demande et sans torche, nous avons fait le trajet pour une « X »ème fois cette semaine. Maève m’explique que ses allez retours vont finir par éveiller des soupçons des autres clans et possiblement d’Aktarus lui-même. Rendu à la grotte Maève passe quelques temps avec moi pour ensuite s’aventurer seule dans le labyrinthe. Revenant de son investigation, elle me suggère de prendre le premier tour de garde pour la nuit. La place est dangereuse me dit telle.

***

[9 FÉVRIER 1105] À mon réveille, Maève n’est plus présente. La porte est fermée complètement. Je m’empresse de l’ouvrir et je retourne sur mes traces pour voir si elle n’est simplement pas retournée à la tour. Peut-être que quelqu’un d’autre est entrer dans la grotte? Personne, rien… elle m’a quitté ou elle est partie les secourir, mais dans les deux cas, je continue à trouver cela louche. Cyd m’avait glissé un mot sur les allégeances probable de Maève, mais après avoir passé beaucoup de temps avec, je croyais qu’elle agissait avec un brin de compassion envers nous. Si elle est partie vers Aktarus, c’est que cet endroit est plus important que je ne le comprends. Qui sait, peut-être mène-t-il vraiment sous le baraquement du Roi de Laggan.

***

[11 FÉVRIER 1105] Ils sont de retours, sain et sauf, mais avec des visages longs et amaigrit. Pigeant à pleine poigne dans mes réserves pour durer la semaine, nous rebroussons chemin jusqu’à la tour de la grotte principale. Les discussions vont dans tous les sens, et peu semble en accord avec l’importance de se qu’on à trouver. Ils sont fatigués, ça parait Curt semble à bout de souffle et pour l’une des rares fois, il me demande de l’aide pour son armure, avant même que je me propose. Godric est descendu à la salle de recherche avec les quelques volumes qu’il à pu remmené, Ethan et Curt dorme profondément, Cyd est ressortie sur la plateforme de la tombe des Laggan pour méditer et James reste au près du feu, assis sur un grand coffre et gribouille quelques notes sur un bout de parchemin subtilisé à Godric. Mon Seigneur Braddock semble concocter un plan pour conquérir Laggan. Je crois que pour lui, les recherches dans cette grotte étaient beaucoup plus pour acquérir des richesses ou un avantage militaire que la quête spirituelle ou un avènement magique important.

Calkua ToltecJe rejoins mon maître pour partager un peu de quiétude et possiblement, plus calmement comprendre ce qui c’est passer. Celui-ci est assis et face à lui, il à poser une armure et un sabre ayant appartenu à un Toltec légendaire. Me sentant approcher, il point les armements Karamain et dicte sèchement : « L’esprit de Calkua Toltek a été souillé par des êtres sans scrupule pour ce qu’il représente pour nous. Cette quête s’impose à nous sans aucun doute, Calkua Toltek doit retrouver cette paix éternelle avec Ukar. » Poliment, je lui demande de me raconter ce qu’ils avaient vues.

Après avoir combattu de ténébreux centurions du début de l’empire Dathrien, l’investigation des lieux permis d’une part, de trouver le tombeau de Calkua Toltec et d’en apprendre plus sur l’histoire d’un des premiers grands guerriers du culte. D’autre part de percevoir ce que Laggan aurait pu été il y a de cela plus centaines d’années. D’une porte scellée magiquement, Cyd me raconta que le sanctuaire donna sur un pont d’une architecture magnifique. Ce pont les amena vers une salle des plus curieuses et significatives expliquant un peu plus la raison de la malédiction des lieux. Une boule de fer avec un feu d’une chaleur réconfortante centrait la salle remplie de savoir occulte et potentiellement puissant. Le sacrifice demander pour s’abreuver de se savoir universelle semblait être très coûter et plusieurs carcasses vivantes implorant la boule comme une divinité rajouta sur la nécessiter de se méfier du lieu. Cyd était encore capable de décrire distinctement tous les Zombie abritant la salle, implorant cette sphère de savoir universelle. S’excusant de ne pas terminer le récit par fatigue, Cyd me demanda de le laisser finir ses prières seul.

En retournant près du feu, James était en plein observation d’un bout de tissus merveilleusement tissé aux formes carreler. Remarquant mon intérêt pour le tissu, James me raconta que cette place de fou avait tout pour rendre maboule. Une tête qui parle tout seul, tu te rends compte ? En plus, on a combattu le corps un étage plus bas. Un gigantesque Uilebheist, avec une claymore de ta taille Tim ! Il portait cette étoffe de clan du nord et des tatous semblable à cet enfouaré d’Abidan. Après un petit moment de silence, il me demande si je suis allé chercher des vivres au village et comment va les troupes. Je lui fais part des inquiétudes que ceux-ci avaient envers l’investigation de ces lieux maudit et de se sentiment semblait décuplé pour Maève. À mon tour de laisser un silence, pour trouver les mots juste pour Maève et expliquer son départ soudain et que s’ils ne l’avaient pas vue, c’est quelle est retourner voir le Roi. J’avais une énorme crainte de partager cette information directement avec mon seigneur, car il est totalement à l’opposer de Cyd. Ses émotions sont ce qui le font vivre et dictent tous ses choix. J’avais une crainte de me faire gronder pour n’avoir pas garder un œil sur elle. James-Jay parle fort et peut être cinglant, mais jamais colérique au point de frapper, juste pour dissoudre sa colère. C’est clairement pour cette force de caractère que ses gens le suivent bon gré, mal gré.

Sphere du Savoir UniverselleSes jurons lancer dans l’écho de la caverne réveilla Curt. Demandant machinalement à son protégé, pour quelle raison il criait ainsi, il le somma de baisser d’un ton, car Ethan devait se reposer, il en avait vécu gros spirituellement parlent. James-Jay répéta mes dires et sorti en trombe en disant qu’une conversation serait nécessaire au matin. La guerre pourrait arriver plus tôt que prévu, il devait parler à Cyd. Seul avec Curt, celui-ci repris le tissu du barbare laisser là par James-Jay. Il me regarda et m’expliqua la salle adjacente au lieu où le combat avec le guerrier sans tête avait eu lieu. Curt me parla de cette sphère du savoir universelle. Plusieurs languettes de fer recourber et recouverte d’or et d’argent. Sur chaque languette, des textes inscrit où le savoir du monde pourrait y être décrypter. Au centre de cette sphère, une énorme boule de feu réchauffe et illumine la pièce tout entière. Cette chaleur semblait quasiment divine et possiblement une raison pour laquelle Curt semblait si affaiblie par le lieu. Ce qui amena Curt à percevoir la malédiction, fut la présence de dizaine de carcasses humanoïdes gémissant en priant devant cet artéfact du savoir. Tous semblaient vouloir l’atteindre, mais ne pouvant le faire par la chaleur que celle-ci devait déployer pour des êtres maintenant sans âme. En plus de la sphère, la salle possédait plusieurs locaux d’étude, où de puissant et anciens sortilèges y étaient entreposés pour les plus valeureux voulant parfaire leur savoir.

Curt m’expliqua que cette salle était certainement un test pour ceux voulant acquérir le pouvoir dormant sous Laggan. Leur apprendre que le savoir universelle est uniquement pour le divin et que ceux n’étant peu vertueux tenteront d’acquérir ce savoir. Acquisition servait pour sombrement découvrir que l’avarice pousser par l’envie et soutenu par l’orgueil viennent à bout de l’homme. Par son sourire, Curt m’expliqua que Godric avait tous les droits de sombrer dans ces vices, même s’il pensait faire le mieux avec les connaissances acquises. Mais que la force du groupe l’aida grandement à le protéger de cette tentation. De plus, la chambre laissa quelques indices sur les implications devant être fait pour acquérir le savoir, et même Cyd ayant une solidité d’esprit rappelant le diamant, craignait l’effort nécessaire pour avoir le dessus sur la sphère.

M’ordonnant de me reposer, je me surpris à rêvasser de cette salle maudite et percevoir l’énergie émanant de celle-ci. Pourquoi Neferhu poussa ses fidèles à autant de tests ? Il est impossible que celui-ci demande autant aux forgerons du nord. Mon réveille se fit à l’odeur de galette d’avoine chauffer au feu, typiquement une habitude d’Ethan surchauffant toujours sa nourriture. Plus tu forges, plus tu apprécie la chaleur, me disait-il sauvant. Éparpiller un peu partout, seul Ethan était dans la salle, étudiant de nombreux rouleaux de savoir ancien. Les écrits de son ancêtre Montgomery Wildfire. Des savoir inédit sur une méthodologie de fabrication d’une chaleur plus excessive des forges et des plans de fabrication de machine de guerre. Me servant une galette, j’ai demandé à Ethan de me dire d’où venait c’est parchemin et pourquoi Neferhu voulait tester ses fidèles.

Ethan savait comment raconter une bonne histoire. Il pèse ses mots et réussi à mettre une emphase sur les bons moments. Le seul problème, c’est qu’il radote beaucoup et ricane un peu avant de donner les punchs de ses gags. James m’a souvent dit que c’était l’humour Dragh, mais mise à par Ethan, les Dragh me semble pas super enclin à l’humour. Sobrement, Ethan m’explique que celui-ci vient de subir un test de foi, car Neferhu était un Archmage et non initialement un dieu. Il se repris rapidement et dicta que celui-ci pourrait être un saint ou possiblement un immortel puissant, donc possiblement un dieu, mais il ne sait plus pourquoi sa famille le vénérait. Montgomery Wildfire fut trouvé dans un immense atelier coupler d’une forge sensationnelle. Arriver sur les lieux, celui-ci radota sur le besoin de terminer la fabrication d’un immense golem fait de pierre, de fer et de bois. Sa discussion avec son ancêtre fut diffuse, mais il en comprit que Montgomery voyait un ami ou un maître en Neferhu et qu’il devait aider dans l’achèvement de son sanctuaire. Outre les connaissances présentes, Ethan me parla du marteau de Maève et que celui-ci serait une fabrication que Neferhu aurait construit pour offrir en cadeau à Montgomery Wildfire. Ethan semblait se demander encore pourquoi et comment elle aurait pu le dérober à Montgomery.

Maeve-HammerJe me souviens que le marteau semblait d’une importance capitale pour Maève, mais nous n’étions pas assez proche et la barrière de langue imposait un obstacle pour avoir échangé efficacement sur ce sujet. J’aurais voulu expliquer à Ethan ce que ma Mômant me disait souvent, que ceux bâtissant uniquement leur vie autour des dieux étaient ceux les plus enclin à baisser leur garde envers l’aveuglement divin. Mais, je ne pouvais répondre à la question qui semblait le hanter. Les sacrifices d’armes étaient-ils vraiment pour Neferhu ? Sinon avec qui Owen Wildfire avait-il pactisé pour obtenir cette capacité surnaturelle ?

Mon Seigneur Braddock voulait discuter des plans de conquête à venir et il me somma d’aller chercher Godric, encore dans le laboratoire. Godric avait aussi rapporter quelques livres de savoir et contrairement à Ethan, celui-ci semblait détenir La solution. Je me sens beaucoup plus à mon aise avec Godric, est-ce par le fait que nous sommes perçus comme les plus jeunes et possiblement les plus couvert par une figure paternel très présente ? Je ne saurais dire, mais Godric est directe comme James, mais dénuer de sentiment. Avec lui, on parle de fait. Godric me vit rentrer dans la salle et insista pour que j’écoute son résonnement. Je sais très bien qu’il ne cherche pas mon approbation, mais de sortir de sa tête ses théories et ceci l’aidait à poser celle-ci. Pour Godric tout était plus claire et plus limpide.

Apogé_Laggan

Bien avant la concrétisation de la création de l’empire, Laggan était déjà une citée d’importance majeure dans la région. Godric supposait que Neferhu résidait possiblement en ce lieu et que pour une raison aussi mystérieuse que non importante, décida de léguer son rang d’Archmage au plus valeureux mortel ayant les acquis et le vouloir nécessaire pour prendre sa place. Ce lègue lui permettrait de rejoindre les autres immortels. Zeraphim fut possiblement ce remplaçant attendu par Neferhu. Une pause dans son discourt me permis de comprendre qu’un Archmage possédait possiblement, une longévité supérieure à l’humain, expliquant ensuite pourquoi Curt et Godric appelait Zeraphim son grand-père… Godric poursuivi son exposer en parlant de cette salle, de cet observatoire, avec le lit, les cordes de cuivre tressés et les vêtements de féminin non loin. Le réveil de ce sanctuaire serait possiblement en lien avec cette machine magique et une manipulation par occultisme. Le corps de Neferhu parle d’elle comme étant celle qui permit son réveil et du déroutement du temporel du sanctuaire. Godric avait emprunter plusieurs volumes dans bibliothèque et il était certain que la femme en question aurait utiliser la machine pour provoquer un vieillissement pré-maturé sur le corps coucher sur ce lit, sur cette table d’opération. Pourquoi ? était la question de Godric et pour qui ? était mon questionnement intérieur.

Pierre DivinatoireLa puissante vocalise de James ce résonna dans la salle. « Tim je t’ai dit de le ramener, pas de le cuisiner ! ». Avant de commencer le plan pour Laggan, Curt insista pour faire un retour sur la suite du jeu de piste laisser par Esméralda et Gabrielle. Celui-ci expliqua que les deux femmes avaient délibérément laisser une essence magique dans ce téléporteur et dans cette pierre divinatoire, pour leur permettre de voir la Prison de Black Storm. Selon Curt, Black Storm était une fabrication de l’empire pour mettre au trou, les chefs de guerre peut enclin à suivre l’ordre Dathrienne et que celle-ci fut garder active par les O’Connor pour la même utilisation et aussi de servir tour de garde, permettant une utilisation d’immense feu d’alarme pour que le maximum de comté avoisinant Olega (Duché des O’Connor) puisse comprendre BlackStorm_Prisonqu’Avinter faisait une percé en force. Curt savait toute c’est information car son ami d’enfance Brian O’Connor à longuement été celui affecter à Black Storm. Les Dames voulaient qu’on trouve le lieu, qu’on tire profit de celui-ci et que nous sachions que la prochaine étape était pour être à Black Storm. Plus les pas étaient faits en direction de cette piste, plus les signes étaient importants.

Ethan prit la parole et précisa à James que pour donner suite à son analyse des roches de la tombe de Nefehru, menant vers une sortie quel qu’on que dans la montagne serait possiblement accessible, s’il utilise certaine connaissance acquise dans les parchemins pour la fabrication du trébuchet. Mon regard perplexe sur lors de l’énoncer de la tombe de Nefehru interpella Cyd. Celui-ci m’expliqua rapidement, que l’état magique que subissait le sanctuaire aurai fait réveiller le corps de Neferhu, faisant agir celui-ci comme étant le vrai magicien, mais sans posséder son âme complète, simplement un fragment de celui-ci. Un peu comme Calkua Toltec s’offrant bêtement comme un gardien de la tombe, un corps animé sans présence spirituel.

En même temps que ma discussion avec Cyd tira vers sa fin, Seigneur Braddock demanda l’attention de tous, car il voulait jaser des déroulements des semaines à venir…