Livre 2 – L’avènement de Laggan – Session 25-26

Journal de Tim – La dernière mission

[13 février 1105] Seigneur James a un plan. L’avis du groupe est partagé sur la méthodologie pour y parvenir, mais tous semblent en accord avec cette idée phare. Nous devons savoir à qui nous avons affaire. Cyd m’explique souvent qu’une armée doit savoir qui est son ennemi et plus il possèdera d’information sur celle-ci, plus facile en sera la conquête. Revenu au village, il est dit que Cyd partirait effectuer cette mission de reconnaissance pendant que les autres négocieraient une alliance avec les villages du sud. Cyd vint me voir pour m’apprendre que cette mission est aussi mienne et que nous allons partir ensemble au lever du soleil.

Cyd parti vers Perrine, je me prépare mes affaires et je tente de trouver le sommeil. Le sommeil ne vient pas et j’ai le temps de faire des millions de plans sur la mission à venir, une sorte de méthode pour trouver réconfort à mes inquiétudes. Je remarque que depuis peu, mon ajout à l’équipe fut immédiat et sans équivoque. Je partage mon opinion, et en situation de combat, j’ai ma place avec eux. Je crois avoir de la chance d’être entouré de jeune gens qui semble donner peu d’importance à l’expérience acquise par l’âge. C’est souvent un argument que Guérin fait, lorsque Ethan tente de lui dire comment faire. Guérin bouille à chaque fois! Pour lui un jeune gamin de 18 hivers, ne peut rien apprendre à un vieux loup qu’il est. Je crois sincèrement, que c’est possible que Seigneur James représente ce combat. Un jeune seigneur voulant démontrer une cassure dans la routine des anciens. J’aime ma vision des choses, elle me donne beaucoup de courage vis-à-vis les dangers que je dois affronter. Enrik, le fils de Guérin, me trouve souvent extrêmement chanceux de vivre ces aventures. Sa mère ne le laisserait jamais faire une telle chose. Raja, viens de me rejoindre dans mon lit, et je tente de trouver le sommeil, rêvassent qu’un jour, je saurai prouver à Cyd que je suis un valeureux guerrier et que je j’apprécie ma place parmi eu.

f0fc857fd936ebffb501b459da8d4f99Ces dernières lignes inscrite sur de vieux parchemin, furent ses dernières. Tim est mort quelques jours plus tard, ayant été capturer par les forces d’Agator Bonehead et pendu à la suite de multiples tortures. Plusieurs ont pleurés sa perte et d’autre n’accepteront possiblement jamais le deuil que sa mort impose.

[20 février 1105] Par rage et recherche de vengeance, Cyd Toltec vaincu Agator Bonehead et décapita celui-ci pour l’apporter au pied de James-Jay Braddock, nous sommes. Le second du Roi Aktarus n’est plus. La rumeur est déjà propagée par les terres, car cette décapitation eu lieu quelques jours avant le retour de Cyd au manoir des Braddock. Outre l’apport de quelques information nouvelle, la mission rapporta une note devant êtes décrypter et la nouvelle rapportant qu’Aktarus à quitter pour le nord.  

Cyd ToltekAvec les découvertes que j’y es fait je n’ai pu investiguer plus loin. A ma grande surprise il y avait beaucoup d’action dans l’auberge qui sert vraisemblablement de maison du chef de clan. Lors de mon approche il y avait plus ou moins 10 combattants et 3 vrai guerrier et aussi Agator. Malheureusement tous parlaient le Nordic … mais j’ai entendu deux serviteurs parler l’Empire à l’arrière je mis suis donc diriger. Un homme et une femme discutaient. Bruno et Alice Spearwood, fille de feu Robert Spearwood, frère du Chef Jonathan Spearwood. Ils m’ont indiqué qu’ils sont esclave de Salomon du clan Seton (et que Agator retient leurs enfants pour s’assurer leur loyauté). Selon les informations que j’ai pu savoir Aktarus à déjà quitter contrairement à son habitude de partir après/durant les semences et qu’il ne reviendrait surement pas. Donc selon leur maitre certain clan seront plus enclins à faire une certaine révolte ou plutôt une guerre de pouvoir. Selon elle il y a déjà une certaine résistance et elle se trouverais au village de Fortingall, qui serait plus au sud, et sa sœur Joanna y serais avec la résistance. 

 

[21 Février 1105] Utilisant les informations recueillies par Cyd, une aventure vers Fortingall serait obligatoire, pour trouver cette Joana Spearwood et mettre la main sur cette résistance au règne d’Aktarus, déjà partie vers le nord, sortant ainsi de ses habitudes. Fortingall, est le nom du village où les Maydew résident. L’accueil fut austère et à la limite, inhospitalier. Joana semble y résider, mais les Maydew repousse l’approche des Braddock, faisant comprendre à James-Jay que malgré la perte de leur chef, les hommes d’Agator restait une menace éminente.

***

[22 Février 1105] Godric finalise la traduction du message, un message en Brynjar destinés à des troupes au sud. Pour James-Jay l’enjeu est clair, les guerriers d’Agator marcheront sur Laggan telle la neige en hiver. L’inaction deviendra la mort du village et il ne peut se le permettre. Utilisant Blanche comme messagère, une demande au Stonelow d’asile est effectuer. La réponse du clan fait comprendre qu’il refuse amener le combat à leur mur, Ils aideront les femmes et enfants, mais ne veulent rien savoir du combat. Les hommes du clan Braddock en convienne que le village peut se munir de certain moyen de défense. La construction d’une tour de garde est alors lancée.

Dans une semaine, des effectifs supplémentaires descendront par la forteresse. Dépêcher immédiatement un message à notre contact au sud. Regrouper les hommes et effectuer un raid sur l’héritier. Ne jouer pas les héros, brûler tout et piller le maximum. Ils sont dangereux, il ne faut pas effectuer une attaque frontale. Si vous souhaitez me faire Plaisir tuer le magicien, celui ayant l’air le plus faiblard de tous. En cas de pépin retranchez-vous à votre poste de garde. 

***

[23 Février 1105] Le jeune Braddock ne peut se résoudre à attendre que les renforts d’Agator arrive, il faut agir rapidement et posséder les tours de garde du sud. Selon la troupe, leur positionnement est stratégique et les posséder ou au pire, les détruire reste le meilleur moyen. Godric consulte ses grimoires et annonce qu’il serait en mesure de lever un épais brouillard sur le lac, nullifiant la visibilité de la tour. Le sort en est jeté, les Braddock monte à l’assaut.      

***

James-FaceJe suis là, à tourner en rond pendant que mon meilleur soldat, mon chevalier, mon ami et son écuyer sont en train de risquer leur vie. Et si je les avais envoyés à l’abattoir sans le vouloir. Mes appréhensions était fondées, quelle souffrance de voir Vegan dans cette état. Il a fait une erreur de trop cet Agator, il n’a clairement pas emmerdé le bon gars. Maintenant avec le message que God à décrypter nous avons pu le choix, nous devons passer à l’offensive. Ils vont voir, ils vont tous voir ce que le régiment des Chimères est capable de faire une fois qu’on l’a mis en colère. Ont détruit les deux tours et je dois convaincre absolument les villages du sud de venir défendre ma tour et mes gens. À nos trois village et un bon plan, je suis certains qu’on va en venir à bout. Nous devons en venir à bout.

***

Curt-FaceQuel malheur! Une atrocité que de torturer et mettre à mort un enfant… si jeune… Je prierai longtemps et de tout mon coeur pour qu’il soit bien accueilli par les forces célestes. La perte de Tim pèse lourd sur nous tous, mais surtout sur son protecteur. Cyd est revenu vivant de ce combat certes, mais sentimentalement et mentalement, lui aussi est tombé. À mon sens, la mort d’un être chère est l’une des épreuves des plus difficiles à surmonter pour les Hommes. Laissons-lui le temps de compléter son deuil, mais je l’accompagnerai de mon mieux pour panser ses blessures, cette fois-ci, sentimentales et non physiques. Sa souffrance lui a fait emprunter un sentier dangereux, celui de la vengeance et la violence non réfléchie. C’est à moi maintenant de le ramener, et de l’aider à retrouver la paix intérieure. Je sais que Cyd est solide psychologiquement, comme un roc, mais lorsque le roc s’effondre, sera-t-il plus dur à remettre sur pieds? Je lui souhaite, et nous souhaite à tous que Cyd possède la résilience de notre peuple, une belle force calme dont ils font preuve, ce qui m’a réchauffé le cœur. Même si ça m’inquiète moins, Ethan aussi est ébranlé mentalement. Il a vécu de grandes épreuves et de remises en question… Notre groupe est affaibli, alors que se prépare une guerre, en plus des épreuves qui nous attendent à la prison. Et je sens dans mon cœur que d’autres pertes sont à venir, et d’autres malheurs que les garçons auront à surmonter… et j’ai bien peur de ne plus être là pour les supporter…

***

Cyd-FaceJe reviens, je marche dans la neige. Je porte le corps de Tim ainsi qu’une tête…Je ne comprend même pas mes propres actes. Je sens une chaleur en moi depuis la mort de Tim qui ne s’estompe pas. Par ma faute Tim est mort et même si j’ai vengé celle-ci je ne sans aucun apaisement en moi. L’envi de la vengeance y réside toujours. Le seul endroit que je me sens calme à présent est lors des combats. Les coups d’épées, de lances, marteaux… tout se passe si lentement et enfin je me sens serin. J’ai tenté de chercher un réconfort auprès de Périnne et malgré que celle-ci m’aide beaucoup, je ne réussis pas à retrouver le repos. J’ai médité et même pendant mes méditations, je revois encore et encore …Seul dans le feu de l’action, au combat je peux vider mon esprit. Mon seigneur a prit la bonne décision de défendre les nôtres. Après tout ce que je vois de cette terre, on ne peut rester là et attendre. Nous devons agir. Je ne veux plus perde nos proches et pour cela nous devons démontrer notre force. Une fois cela fait, nous pourrons chercher des alliances aillant prouver notre force ils nous respecteront. Ils n’auront guère le choix et de cette façon, mettre un terme aux massacres et faire la paix en Laggan, avec notre seigneur aux commandes avec ceux qui voudront aller dans notre direction. Pour moi, sois je dompte ce feu ou soit se succombe à son embrasement, Ukar m’en sois témoin !

***

Godric-FaceInutile… voila comment je me sens depuis notre retour au village. Je fais de mon mieux pour ne pas laisser transparaître mon état d’esprit mais je doute que ça fonctionne. Je voudrais réellement faire ma part, mais je ne sais pas trop comment faire. Je trouve le temps long et je suis impatient et c’est sûrement mon cousin qui m’influence en ce sens. Si seulement j’avais ce qu’il faut, pour lire, étudier, établir des hypothèses, créer des sorts, des rituels, faire des recherches sur les forces maléfiques susceptible de nous atteindre, me créer des baguettes un bâtons, n’importe quoi qui me ferais être moi ! Heureusement mon père est là pour parler et il sait toujours trouver les mots, pauvre lui j’ai vraiment l’impression de l’utiliser comme exutoire dans toute cette histoire, mais j’imagine qu’il me dirait que c’est son rôle et que ça lui fait plaisir….. Finalement les choses bougent mais peut-être aurais-je aimé mieux pas… Un mort et une lettre quelque chose à faire mais à quel prix ? Nous passons à l’action, je crois que c’est Blanche qui a raison. Il doivent me respecter d’avantage, mais suis-je prêt ? Je ferais tout en mon possible, tout ce que je souhaite, c’est de régler cette chicane de territoire pour que nous puissions nous établir et nous concentrer notre mission pour laquelle je suis ici. Qui sait, peut-être même qu’une certaine apprentie pourrait venir nous rejoindre à suivre…