Livre 3 – L’ode aux soldats – Session 31

King AktarusÀ la suite des cris et pleurs que causa la mort de Curt Carwell, les héros reprirent quelque peu leur esprit pour faire face à l’adversité créer par la venue d’Aktarus, Maève, Ko’An et une poignée de Dragh. Pendant que Cyd s’occupait à regrouper l’équipement de Curt pour le remettre à Godric, Ethan, voulant prendre du recul, retourna dans la forteresse. De longue minutes de silence, surplombait le haut de la tour, jusqu’au moment où la présence des Draghs commença à énerver James-Jay. Serrant la garde de sa lame et avançant vers Maève il somma ceux-ci à déclarer leur intention pour en finir. C’est à ce moment qu’Aktarus somma Cyd, dans un Norolius à couper au couteau, de le rejoindre pour en finir une bonne fois pour toute. Machinalement, Cyd prit sa lance comme un canne, comme pour l’aider suite aux blessures infliger par les diables. Fenrir, le loup d’Aktarus, dirigea Cyd comme un guide dans le couloir de la mort.

Maève, voulant désamorcer la situation, s’avança vers James-Jay en s’excusant pour la situation et se désolant d’avoir rejoint la forteresse en retard. Elle s’expliqua en parlant de la mission d’Aktarus et de Salim envers cette tour et de ce quelle y contenait. Akatarus se retirait chaque hiver pour tenter de trouver la forteresse et de mettre la main sur le corps d’Abe Braddock, ayant disparu de son lieu de repos éternel, dans le tombeau de Laggan. Maève avoua qu’Aktarus lui avait fait part que Salim, était habiter par l’âme d’un puissant immortel désirant s’assurer que Godric trouvre la forteresse. Aktarus, tout comme Agator, était sous le joug d’une dame d’une grande puissance appeler Neerla. Celle-ci requérait d’Aktarus d’avoir un apport annuel de jeune enfant mâle pour un projet que seule elle connaissait l’ampleur. Aktarus fut en mesure de se défaire du contrôle de Neerla et joua double jeu, pour détourner les regards d’Agator, fidèle de Neerla. La découverte de la présence d’orc leur permis de comprendre que Neerla avait possiblement trouver une autre source de pouvoir. Les recherches permis de comprendre qu’un Slaad du nom de Ssedam le seigneur de la démence, avait prit la montagne d’assaut. Aktarus compris que trops tard, que la forteresse avait en ses entrailles les restes d’Abe Braddock et que celle-ci souhaitait rappeler d’entre les morts ce seigneur de Laggan.

Kevéror, Le blancPendant ce temps, Cyd et Aktarus discutaient sur le bord de la falaise blanche. Aktarus regardant au loin dans le vide de la tempête et s’empressa de s’excuser pour avoir échouer dans sa mission de protéger le monde contre ce Chevalier de la mort et il se sent faible et l’Urumain en lui est de jour en jour plus puissant et tente de reprendre le contrôle. Ce genre de perte de contrôle était déjà arriver une fois avec Perrine. Cyd dubitatif des paroles du grand blanc, s’efforça de mieux percevoir Aktarus, de le percevoir au-delà du corps. Aktarus ce retourna, et c’est à ce moment que Cyd fut en mesure de voir le corps de Calkua Toltec sous la chair de l’Urumain. Calkua averti Cyd, que sa présence sur cette terre était gravement limitée et qu’il en revenait à Cyd de sauver son peuple des griffes d’Enthranos. La présence initiale de Calkua dans le nord était pour rejoindre Yua-pel un des douze sacrifiées sur Odélion pouvant, une fois réuni, invoquer la déesse Razicakra, un dragon rouge d’une puissance incomparable. La séparation en douze âmes du Zodiac était connue sous le nom de la purge de Razicakra. Selon Calkua, il était impératif que Cyd, poursuive cette quête pour le salut des siens, rappelant que la vie d’un humain est très peu selon leur espérance de vie que son chagrin envers la perte d’un homme devait s’effacer rapidement, puisque l’extinction des Karamains était sous le point d’être une vérité. Après avoir remis les instructions à Cyd, Calkua invoqua l’aide de Kevéror, dit Le blanc, pour mettre fin à l’existence d’Aktarus et par le même moment permettre à Calkua de finalement reposer en paix.

Entendant le rugissement du dragon au loin, Maève et Ko’An comprirent qu’ils devaient maintenant suivre un autre chef. Ils mirent un genou en terre et donnèrent leur allégeance à James-Jay Braddock. La présentation des troupes et des explications de Cyd étaient obligatoire et c’est lorsque Godric alla chercher Ethan dans la tour que les temps se remis en pause pour s’exalter sur le miracle venant d’être prodigué.

Durant tout ce temps, Ethan était passé devant le temple de Tyr, là où une porte de pierre scellait l’entrée. Contrairement, à la première visite, cette porte n’était plus. À l’intérieure, une salle hexagonale où chaque arrête ou mur affichait d’immense tapisserie héroïque. Au centre de cette pièce une épée était plantée dans son socle. Ethan, désireux de se vider l’esprit, avait pris sur lui de redessiner les tapisseries en remarquant la stèle au bas du mur, affichant cette phrase sur une plaque dorée. Mais sans y apporter une importance, tant la radiance des dessins l’avait absorbé.

Tu aimeras et respecteras le peuple des Hommes comme si tout un chacun était un membre de ta famille.         

C’est lorsque Godric mit le pied dans la salle qu’ils comprirent ce que les lieux disaient. Les tapisseries représentaient la vie de Curt depuis ses premiers exploits, jusqu’à sa mort récente. Chaque arrêtes avait sa stèle et sur chaque un précepte de l’idéologie des Hospitaliers.

Hospitalier

L’observation de la lame était bien celle de Curt, mais avec une différence au niveau du pommeau. Celui-ci possédait maintenant le symbole sacré de l’ordre et non la marque des Wildfire. Sous la lame, on y retrouvait l’inscription suivante :

Tyr Blade

Les quatre jeunes hommes tentèrent de soulever la lame du socle mais s’en prouvant non digne. Reprenant alors quelques heures pour se recueillir et panser les blessures, ils partirent de cette forteresse maudite pour retrouver leurs paires près du remonte-charge. Le voyage fut long et l’aller-retour causé par le détour requis pour ramener l’œuf, permit de remarquer que des orcs étaient encore présents dans les monts du nord. RedRoseClaudius revenant du fleuve sombre, pour retrouver James-Jay à la demande de sa sœur, expliqua que des Drakkars inconnue des Draghs était à l’embouchure du fleuve arborant un blason rappelant une rose rouge sur fond noir. Il avait aussi vu des orcs arborant des blasons anormaux, pour ce genre de créature, de quatre fleurs de lys sur fond noir.  Le campement compterait une quarantaine d’orcs. James-Jay utilisant la guerre comme baume sur la mort de Curt, préconisait l’assaut des forces orcs avant que celle-ci n’arrivent à la montagne d’Aktarus. Ils partirent vers le fief des Blafour pour organiser les troupes et ramasser ce qu’il y avait de mieux comme archer.

Durant le voyage Maève discuta des raisons ayant poussé James-Jay à rejoindre la prison. James-Jay expliqua alors la demande de Tristan Hopport et c’est à la mention du nom que Maève fronça un sourcil.

Il est mort depuis 2 ans… Agator l’a assassiné lors d’une rencontre avec Aktarus.

Stupéfait, mais pestant d’avoir passer outre cette option, Godric expliqua que le Slaad possédait plusieurs pouvoir de métamorphe, expliquant possiblement pourquoi l’ennemi semblait si aisément connaître leur action. James-Jay rajouta que c’est clair qu’il s’agissait de ce Slaad, car celui-ci l’avait appelé par son nom au sommet de la tour. L’attaque des orcs devenait légèrement moins prioritaire. Mais c’est lors d’une nuit, lorsque le camp Braddock était séparer uniquement de la rivière et de quelques lieux de terre, que Godric fut en mesure de percevoir une énergie ténébreuse et malsaine en provenance du camp ennemi. Il se souvint alors du blason des quatre fleurs de lys, celui du Braddock père… C’est alors que l’attaque du camp orcs fut abandonné.

Les héros marmonnèrent plusieurs plans, tous aussi complexe et sans possibilité d’une victoire totale. La présence du chevalier de la mort et de la perte de Curt poussa Entar Stonelow à repartir vers son père, pour le prévenir et l’aider à préparer les défenses de son village. Laure et Margot Blafour, ainsi que Karadoss Maydew en profitèrent pour s’avouer vassaux sous l’emblème des James-Jay Braddock l’ayant choisi comme digne héritier de Laggan. Les discussions menèrent finalement à un plan. Celui de recréer une rencontre des chefs, mais dans l’auberge de Salomon Seton, pour ainsi forcer la main de Tristan Hopport costume tout neuf du Slaad. En profitant pour démasquer le diable, ils pourraient raccrocher à leur cause, le frère de Tristan, Buliwyf Hopport, qui ne serait pas au courant de la l’usurpation de son frère.

Le sort en est jeté, les invitations furent envoyées, les chefs de clan Laggan vont se rencontrer pour faire rapport de la mission de la prison de Black Storm et aussi presser le pas d’une alliance, pour ainsi faire front commun contre Abe Braddock.

Seton-Manoir

Retour