Livre 3 – L’ode aux soldats – Session 34

La victoire pouvant être maintenant savourée, une dernière mission devait être faite pour honorer la mémoire de Curt Carwell. Godric étant déjà partie vers la Prison de Blackstorm, les héros prirent quelques jours pour s’assurer de la sécurité de Laggan et du début de sa reconstruction, pour ensuite partir rejoindre le jeune magicien.

Enfin, tous comprirent pourquoi Esméralda avait tracé ce plan mystique et des révélations sur Curt permirent de boucler la boucle et de mettre la main sur une explication cosmique à toutes les aventures surnaturelles du groupe. La famille Booker était d’une lignée ayant dans leur ancêtre un descendant des archimages, ceux étant protecteur d’Odélion contre les autres plans d’existence. Dans cette lignée ce trouvait aussi un jeune magicien prometteur du nom de Zeraphim. Celui-ci avait travaillé à développer une idéologie qui contredisait les enseignements des archimages défiant la nécessité de créer une contingence dans l’enseignement de la magie et de partager ce pouvoir avec tous, pour améliorer la vie des royaumes. De fils en aiguille, Zeraphim attira l’attention de l’archimage Nefheru, qui avait élu domicile dans ses terres familiales de la majestueuse citée de Laggan. Zeraphim reçut alors l’invitation de l’archimage et laissa toutes ses possessions matérielles pour devenir le nouvel archimage. La rumeur de son échec résonna dans tous les royaumes et apportant disgrâce à la famille. Ce n’est que plusieurs décennies plus tard, et après la conquête et la chute de l’empire que la jeune magicienne Esméralda tomba sur les études de Zeraphim et tomba aussi avec l’idéologie de ce dernier. Elle crut à son assassinat par les alliers de l’archimage et ceci ne fit que réaffirmer sa foi envers les écrits de ce dernier. Sa quête mena alors Esméralda à comprendre ce qui s’était réellement passé et l’enjeu que le courant de pensée de Zeraphim signifiait.

Zeraphim avait remporté le titre d’archimage, mais avait refusé le décorum que cette position apportait. Il décida de se terrer dans la crypte des Laggan pour travailler en secret sur l’ascension des hommes vers la magie. Cependant, en cours de route, Zeraphim renonça à cette vision, à ce besoin de rendre la magie accessible au plus grand nombre. Esméralda se rendit compte de cet abandon et jura de terminer cette vision, même si ceci la mettait en conflit direct avec les archimages. Sa nouvelle mission floua grandement son jugement et poussa Esméralda au pire, un pacte avec un démon surnommé Yrgach la perfide. Le pacte permit à Esméralda de trouver la localisation de la tour de l’archimage, lieu où l’incantation finale pourrait avoir lieu. Cependant, la noirceur d’Yrgach laissa un goût amer dans la bouche d’Esméralda et celle-ci décida de remettre cette mission à plus tard pour faire le travail pour lequel les archimages étaient toujours présents sur Odélion. Cette bataille, Esméralda la savait perdue d’avance, mais elle avait déjà remis la clé du succès de sa foi à son fils Godric, qui trouverait la tour de Zeraphim et mettrait un terme au règne magique des archimages.

Godric-FaceLa grande noirceur qu’imposa la venue du démon, brisa la paix des Hommes. Godric sembla comprendre qu’aucune porte, aussi bien barrée soit-elle, ne pourrait tenir à l’écart un mal aussi grand. Les archimages avaient voté pour laisser les Hommes dans l’ignorance et Godric croyait que la seule méthode de protéger les hommes était de leurs données, à tous, la chance d’avoir les armes pour vaincre ce mal. Il savait aussi que des êtres d’une infinie sagesse, quasi divins, deviendraient des guides pour ces mortels désireux d’apprendre comment vivre dans la lumière. Il le savait, car son propre père était maintenant l’un d’entre eux, un immortel que l’on nomme Tyr.