Livre 3 – L’ode aux soldats – Session 37

La reprise du temple, ne fut pas chose simple, mais le savoir faire des éclaireurs des Lions Noirs permis de faire peser la balance en leur faveur. Les Gnoll semblaient avoir pris d’assaut le temple, mais quelques chose à l’intérieure les avaient forcés à barricader l’entré, possiblement en attendant du renfort. Pendant que les soldats regroupaient leurs blessés et sécurisaient l’endroit. Claudius, Gerkam, Heikass et Toal’k prirent l’initiative d’avancer vers le centre du temple, où siégeait l’ogre-mage et les chaînes magiques maintenant la tour en laisse. Des corps de gnoll couvrait le couloir menant jusqu’à la ogre_facegrande porte et ce n’est qu’une fois à l’intérieure qu’ils furent en mesure de voir ce que l’eau stagnante des lieux contenait. Deux ogres zombifié et quelques squelettes étaient maintenant les gardiens de la salle. Les prouesses des Lions Noirs permirent de vaincre l’ennemi et de sécuriser, une fois de plus, la salle du trône.

Claudius savait que ses amis étaient dans cette tour et qu’il devrait y gravir les chaîne, maillon par maillon. Toal’k donna l’ordre de barricader les lieux, pendant que Gerkam, curieux des ouvrages que possédait le temple, profita du repos pour étudier les lieux. Godric avait parler du démon Errtu et celui-ci savait que cette bête des enfers avait un lien avec son monde. Lors du voyage jusqu’au temple, Gerkam avait parler que les chroniques de son roi avait jadis parler d’une bataille qu’il avait fait avec des amis lorsqu’ils vivaient au nord de la mine. Un endroit que l’on surnommait l’épine dorsale du monde. Si le démon avait voyagé entre les mondes, il est fort probable qu’un chemin existe et Gerkam devait tenter de le trouver.

Alors que Heikass reluquait l’arbalète magique qu’Ethan avait soigneusement dissimulé sous le trône, Claudius commença son ascension vers la tour. Malgré le nombre de journée qui séparait le départ de Claudius du camp des Lions Noirs et de son arrivée à la tour. Celui-ci arriva en même temps que la troupe retrouvait leur esprit, suite au combat de ses compagnons contre les horreurs casqués protégeant l’entré. Faisant, de par et d’autre le rapport de ce qu’il s’était passé, les héros parcoururent les lieux, remarquant que le semi-plan était la représentation d’un luxueux manoir d’un ordre arborant un symbole de parchemin doré. Des réflexions historiques et religieuses chevauchaient l’esprit des jeunes hommes, mais la seul trouvaille fut un souvenir de Cyd d’une Oghma_symboldiscussion entre Curt et Ismer Fios à propos de leur foi respective. Curt avait soulier dans la foulée de la joute verbale, qu’Ismer portait un symbole sacré en pointant ce symbole d’un parchemin doré. C’était tout comme si les occupants avait quitter les lieux subitement, mais que la salle en question était en stase temporel. La vérification avec l’extérieure de la tour, permettait de statuer que l’effet n’était pas celui-ci d’une boucle ou piège dans l’espace temps, mais intemporalité des éléments de ce lieu.

Une pièce retenait l’intérêt, et celle-ci était celle de l’Archiviste de la tour, Rohan Broadhurst. La mystification fut totale, lorsque l’archiviste lui-même était présent, dans son laboratoire. L’homme était présent, mais il n’était plus vivant. Bougeant librement dans les airs, Rohan était devenu un fantôme errant dans une tâche incomplète, celle de soutirer le maximum d’information de Talranôg. La discussion s’amorça sous le joug de la méfiance, mais Rohan laissa rapidement tomber ses défenses pour raconter la raison de son travail. Piéger dans le temps et prenant les héros pour des nouvelles recrues, Rohan brisa le mystère en affirma que Talranôg n’était pas un démon ou un diable, mais un Yugoloth. les Yugoloths sont natifs des plans inférieurs de la Morne Éternité de la Géhenne et de la Gaste Grise de l’Hadès. Il serait des cousins démoniaque créer par des sœurs guenaudes sous les ordres des seigneurs diabolique dans le but de créer une armée pour de vaincre les démon. Fourbe dans leur coeur et accumulant beaucoup de savoir sur les démons, les Yugotoths tournèrent leurs chemise en vendirent plusieurs informations au démons, créer de lourdes pertes. Les Yugoloth reste impartiale en ce qui concerne les affaires des autres Fiélons, n’interférant que lorsqu’ils voient une situation qui peut être profitable ou présenter une potentiel de l’avancement de leurs propres projets. Les yugoloths sont manipulateurs, secrets et d’une nature mercenaire. Rohan voulait connaître qui avait assassiné l’empereur Tessius II, mais lorsque Cyd parla de trouver l’âme de Yua-pel, tous comprirent que l’ordre en question, était aussi intéressé par Razicakra. James-Jay fut en mesure de convaincre Rohan de forcer la demande à Talronôg, mais lorsque le fantôme entra dans les cercles de protection, il fut rapidement désintégrer par les protections qu’il avait jadis mise en place.

pseudodragonSa transformation en mort-vivant avait possiblement altérer ses capacités et les protections magiques de la prison de Talranôg prévenait possiblement de cette intrusion morbide. Dans la pièce outre des tonnes d’ouvrage et de parchemin, un porte menait vers la chambre de du magicien. Claudius fut le premier à tenter d’ouvrir la porte et le premier à remarquer qu’elle était piégée par un puissant sort d’électricité. Une fois les précautions prisent et le goût de métal dans la bouche de Claudius dissipé, ils pénétrèrent dans la chambre. Coucher dans son lit, Rohan était possiblement mort d’épuisement, surement après avoir repoussé les limites des arcanes pour obtenir le maximum d’information. Dans la pièce, outre ses ordinaires, un pseudodragon gardait jalousement le corps de son maître déjà partie depuis longtemps. Cyd et Claudius réussirent à calmer la bête, pendant qu’Ethan et James-Jay cogitait sur les protections offertes par la prison. Alors qu’aucun consensus semblait possible, ils décidèrent de regrouper tous les volumes et de fouiller ligne par ligne pour en apprendre d’avantage. Pestant la non présence de Godric pour ce genre d’événement, ils furent tout de même capable d’extirper quelques informations importantes après plusieurs longues heures de recherches.

Sommaire des recherches de Rohan Broadhurst

ghostLorsque la patience de James-Jay arriva à ses limites, un cri désincarné se fit entendre dans le laboratoire de Rohan. S’être aperçue qu’on lui avait dérobé ses recherches et comprit sa mésaventure après avoir trouvé son corps, Rohan sombra dans la démence et s’abandonna au ténèbre et s’enivra d’énergie négative. Chargeant dans la grande salle, où les héros avaient installé tout leur barda, Rohan offrir une présence terrifiante, faisant subitement vieillir anormalement James-Jay et Ethan, ayant croisé le regard du fantôme. Le combat fut complexe, Rohan ayant prit possession du corps d’Ethan, combattait farouchement et ayant même réveillez des morts, des spectres d’ancien membre de l’ordre enterrer dans la crypte du manoir. Un fois Ethan mise hors d’état de nuire, Claudius fut en mesure de porter le coup fatal au fantôme de Rohan Broadhurst, quittant le royaume des vivants dans des cris de douleurs et d’agonies.

C’est qu’à la fin de ce combat  que James-Jay Braddock, prit toute l’ampleur des derniers événement. Même si son esprit était toujours aussi vif. Il ne pouvait pas renier, qu’avec ses battements de cœur accélérer, la douleur vive dans le genou droit et une vieille blessure de guerre aussi douloureuse que dans ses premiers jours, Le corps de James-Jay approchait la soixantaine. En un seul combat, James-Jay venait de perdre plusieurs précieuses années d’existence et possiblement ses rêvent les plus fous de conquêtes et familles nombreuses