Peuple du Old’Darion

People_Old-Darion

« L’empire est né de cette région de Darion, c’est de ses lumières qu’immigraient des centaines et des centaines de personnes, pour en percevoir ses connaissances, tout en apportant leur propre lumière, ajoutant au rayonnement de l’empire. Old’Darion est considéré comme le centre culturel du royaume. Peu d’escarmouche, de guerre et de conflit on atteint les portes des régions urbaines, ayant permis de garder cette culture et ce savoir loin du danger que représentait les barbares. »

Archiduchesse – Lucilla Grey

Lucilla Grey

Lucilla est la plus âgées des trois archiduchesses, plus réservée et plus discrète, elle comprend bien le statut privilégié du Old’Darion. La reine mère est née dans cette même province, laissant une grande emprunte royale dans la capitale. Lucilla occupe le mythique ancien palais du dernier empereur qu’est connu Dathrien. Elle est reconnue pour gouverner mettant une importance capitale sur l’étiquette et les traditions. Elle oblige les Duc et Duchesse à loger leurs familles à son palais, prétextant l’importance de la cour et de la protection de la famille. Certains diront que c’est d’avantage une ruse pour garder ses obligeants au pas, remarque qu’elle se permet d’acquiescer sans hésitation.

Duc et Duchesse

OLD'DARION_ALL

ArmstrongFamille Armstrong – Duc Richard Armstrong

Richard ArmstrongLes Armstrong représentent l’une des familles les plus anciennes de Darion. La première reine du royaume, épouse du roi Darion Grey était une Armstrong. C’est de cette manière que cette famille resta ancrer proche du trône pour des générations. Le Duc Richard Armstrong possède des terres tant dans le Old’Darion que dans le Mid’Darion. Celui-ci s’occupe de la capitale nationale du royaume et à la gestion de celle-ci au nom du roi. Sa puissance politique est impressionnante,malgrer la petitesse de ses terres. Il gouverne par l’or et l’argent, misant sur la mise en place d’une forte économie pour le royaume de Darion. Celui-ci réside à la capitale, dans un domaine annexe au palais du roi.

Belleau

Famille Belleau – Duc Rémy Belleau

Rémy Belleau

Les Belleau étaient une famille humble, provenant d’une classe inférieur. L’adoubement de Patriarche familliale c’est fait grace à l’accomplissement de noble travaux auprès du roi Darion Grey. Depuis, cette famille est en plein essor, naviguant et excellent à travers une multitude de sphères politiques.  Le Duc Rémy Belleau est la représentation même de ce progressisme sans relâche. Il ne possède pas de grande richesse, mais de nombreux actif à travers le royaume, lui permettant d’être reconnue et souvent crain de par ses pairs. Il réside en Blackstone, dans une citée fortifiée et protégée par d’immenses monts.

Visiak

Famille Visiak – Duc Edward Visiak

2a66a78d32b304ff0c72421ef4ffe2e7

Les Visiak sont les racines de la Reine actuel du royaume. Ils sont à l’extrimité du royaume de part l’est et représente l’héritage laisser par l’empire. Les Visiak seraient ancré dans la noblesse bien au dela de l’apparition du roi Darion Grey. Ils étaient, déjà à l’époque, une puissante famille respecter par l’empire. Le duc Edward Visiak est la représentation de la sagesse des anciennes civilisations. Il est capable de pactiser avec tous et c’est de cette aptitude qu’il tien le royaume de Dathivia en paix depuis plusieurs années. Edward Visiak vie à la capitale du Old’Darion avec l’archiduchesse, de par sa demande.

Kane

Famille Kane – Duchesse Sara Kane

Sara KaneLes Kane proviennent des régions nordiques ayant constament combattues contre les peuples barbares du nord. Les Kane sont alors reconnus comme étant le bras armé du nord et du royaume. Il possèdent les entrailles des Dathrien Mountains et de leur imposante richesse. Tout comme cette famille, les pierres et le fer provenant des Kane sont reconnues comme étant solide et fiable. La Duchesse Sara Kane, est souvent appeler la dame de fer, puisqu’elle maintient ses gens de par une poigne solide et combattant farouchement ceux qui décide de déroger de la ligne de gouvernance. Elle réside en Arreia, de par l’embouche du fleuve. Elle préfère la présence de ses murs d’enceintes qu’à la faussetés des bals et banquets.