Pouvoirs Surnaturels

L’oracle s’exprima ainsi : « lorsque les dieux primaires prirent la décision de fermer l’accès à Odélion aux immortelles, ils nommèrent les mages comme protecteur de l’énergie magique restant sur le monde des mortels. Cette rareté magique créa ce que les mages appelaient des Gar’Kannthyr. En langage simple, des héros dotés qui possède une puissance magique considérable coulant dans leurs veines.

En terme simple, chaque mortel possède une chance de développer cette capacité unique d’être capable de prodige surhumain. Tous peuvent avoir accès à ce pouvoir car le mortel provient essentiellement d’un immortel, lorsqu’on remonte très haut dans l’arbre généalogique de chaque personnage.

Pour mettre une étiquette sur chaque type de pouvoir, il faut voir ceux-ci comme étant trois groupes de personnage, accèdent différemment à l’énergie magique présente sur Odélion. On parlera alors de pouvoir surhumain, de pouvoir unique et de maîtrise de l’arcane.

Maîtrise de l’arcane : représente les fils des premiers utilisateurs de l’art mythique des arcanes. Ils sont appelés magiciens et possèdent une capacité d’utilisation de la magie très varié, mais demande un apprentissage énorme pour être capable de donner l’impression de leur énorme puissance.

Pouvoir unique : souvent représenté comme une bénédiction ou malédiction, ce type de pouvoir est un encadrement de différentes capacités qui ne peuvent s’améliorer que dans la facilité de l’utilisation. Souvent, il s’agit de pouvoir octroyer par les dieux pour récompenser leurs fidèles des actions entreprises pour le compte de leur patron.

Pouvoir surhumain : représente un ensemble de capacité relier directement au corps et l’esprit du mortel. Il en sera une extension de celle-ci lui permettant de surpasser ses semblables. Souvent moins graphique que l’arcane, elle ne possède que point commun qu’une minuscule partie de ce que le magicien sera capable de faire, mais souvent plus puissant, plus rapidement.

Le point commun que tous les types de pouvoirs possèdent est l’utilisation de la puissance surhumaine comme énergie représentant la limite de l’utilisation de leur capacités surnaturels.

Prouesse surhumaine

Celle-ci ce calcul suivant la table ci-contre en additionnant les trois valeur d’attribut Prouesse surhumainementaux du personnage. Cette capacité est présente pour tout les personnages créer, car peu importe si le personnage choisi de prendre des niveaux de pouvoir surnaturel, il possède cette volonté propre lui permettant de devenir autre chose qu’un simple mortel. L’utilisation de prouesse surhumaine se fait un peu comme l’accumulation de blessure dans l’état de santé du personnage. L’utilisation d’un point de prouesse surhumaine pour utiliser un pouvoir surhumain, sera représenté comme une blessure contondante (/). L’utilisation d’un point de prouesse surhumaine pour utiliser un pouvoir unique* ou un sortilège de magicien sera alors représenté comme une blessure létale (X).

Régénération de la prouesse surhumaine : les utilisations de type blessure contondante (/) se régénère dès que le personnage est capable de se reposer légèrement, soit de reprendre se souffle correctement. En situation de combat, cela est impossible, mais il régénèrera dès qu’il termine le combat et prend quelques minute pour souffler. Une utilisation de type blessure létale (X) se régénère dès que le personnage prend un repos considérable. Sans être obliger de prendre une nuit de sommeil, il doit minimalement passer quelques heures à ne rien entreprendre de physiquement ou mentalement complexe. Après quoi, il retrouvera un point par heure suivant ce repos. Puisqu’on copie la méthode d’accumulation de prouesse surhumaine comme les blessures de l’état de santé, on peut aussi se rendre avec une utilisation de pouvoir égal au type de blessure aggravé (*). Ce type d’utilisation se régénères à un cadence d’un point par 2 jours de repos léger et chaque point cumulé ainsi octroie une pénalité de -1 à tous les jets.

Stabilisation surnaturel : tout héros peut utiliser un point de prouesse surhumaine en blessure aggravé (*) et réussir automatiquement un jet de résistance pour se stabiliser lorsque son état de santé est rempli de blessure létale. Ceci ne rend pas le personnage immortel, car il doit tout de même recevoir des soins dans l’heure suivant l’utilisation de cette capacité sans quoi, ses blessures s’ouvre à nouveau et il retombe dans un état critique.

*certain pouvoir unique peuvent stipuler que l’utilisation de capacité demande uniquement un point de prouesse surhumaine en blessure contondante (/).

Cliquer sur l’image pour voir les possibilités des différents type de pouvoirs

pouvoir surhumainPouvoir Uniquepouvoir magique