Le mythe des trois sceptres

La création des sceptres

Quelques siècles avant l’émergence de l’Homme à sa position dominante sur Odélion, Une énorme pierre de lune fracassa depuis le firmament sur Odélion, façonnant encore un peu plus la terre que l’on connait aujourd’hui. De la chaleur créée par cet impact, la terre et la pierre lunaire créa un alliage de métaux rare dégageant une puissance magie à l’œuvre. Ce métal, appelé la larme de l’ange, fut utilisé par un titan du nom d’Eberhard en se forgeant une arme capable de l’aider dans la guerre contre les dragons. Cette arme ne fut pas suffisante pour lui permettre de gagner la guerre et celle-ci ce fracassa lors d’un combat contre un puissant dragon de glace. Les éclats d’arme filaire dans toutes les direction et la larme de l’ange fut oublier comme un vestige du passer.

The Royal Lion MaceCependant, lorsque l’Homme commença à créer des civilisations digne et prospèrent, des magiciens et toutes sortent de créatures furent attirés par les ondes magiques émanant de cette masse métalliques. Le tyran Vylimirr, fut en mesure de retrouver l’un des tessons de la larme de l’ange et avec l’aide de sa puissante magie, forgea un sceptre qui porte le nom du Lion Royal. Les légendes attributs beaucoup de pouvoirs à ce sceptre, mais hélas, Vylimirr, tout comme son royaume fut emporté par la passage du temps et sa folie des grandeurs.

Le sceptre du lion et les Lions Noirs

Ceci représente l’histoire que Cameron Diantaresse c’est fait raconté par un émissaire céleste de la part de son patron divin Odin, le dieu de la connaissance et de la guerre. Sa mission serait de mettre la mains sur cet artefact et pouvoir, à juste cause, accomplir les volontés de son dieu. Cameron avait déjà rejoint l’ordre des Lions Noirs lorsque le messager vint la rencontré. Ne voulant pas interférer avec les besoins de son Commandeur Redginald, elle décida plutôt de lui demander l’obtention d’un agneau noir.  L’agneau noir est un commandement permettant à un membre du commandement d’utiliser les ressources des Lions Noirs pour une mission personnelle. Ce commandement vu le jour, lorsque l’ordre fut en mesure d’attirer des clercs au sein de l’organisation. Ainsi, les clercs pouvant voir à l’accomplissement de quête divine sans à avoir à nécessairement quitter les rangs des lions noirs. Cameron ne pouvant pas ce déplacer de lieu de sa mission actuel, elle décida d’utiliser un agent dormant et de lui donner les moyens nécessaires pour créer une troupe d’aventuriers qu’elle aurait trier à la volée selon sa liste de candidat potentiel pour l’ordre.

Les jungles de Kazaktar

Regional map_web

La mission utiliserait une flotte marchande pour déposer les aventuriers au port de Kynthra pour y rencontrer l’agent des Lions Noirs de la région. Celui-ci avait déjà prit les arrangement nécessaire pour aider les nouveaux arrivant dans la quêtes. Cameron sait que dans cette région ce caches l’ancienne forteresse de Vylimirr et Odin lui assure que le sceptre y serait encore. Le succès des nouvelles recrues des Lion Noir et des recherches de Christoff Hartman, clerc de Gond, ont permis de récupérer ce sceptre qui semble porter le nom du sceptre du lion.

Dans la tour de Blackstorm, au nord de Laggan, un livre fait de pierre et de fer, garde d’autre secret sur la création de ces sceptres et surtout sur la larme de l’ange.

Les Dragons Pourpres – Le sceptre du dragon

À la suites du conflit des seigneurs d’orient, les dragons pourpres ont trouvés refuge en Oléga. Ce duché, sous la gouverne du Duc O’Connor, semblait être un lieu d’intérêt pour les dragons pourpres. Leurs recherches avaient avancer que c’est en Laggan que le sceptre pourrait être détruit. Avec l’aide du Duc, ils ont trouvé des pistes d’une légende parlant de la création du sceptre initiale, celui que portait Salim Seer, dit Salim le rouge, dit Salim le fourbe. Le sceptre du dragon, ne serait que l’un des trois sceptres créer dans un passé lointain. Les trois sceptres, le sceptre du dragon, le sceptre du lion et le sceptre du roi, seraient nécessaire pour détruire la larme de l’ange et cette destruction emporterait les sceptres du même coup.

La dissimulation du sceptre devint une priorité, lors de l’annonce du départ du Duc pour les croisades. Les Dragons Pourpres devaient prendre une plus grande place politique pour permettre au duc d’utiliser ses forces les plus fidèles pour l’énorme campagne que s’annonçait être la guerre au Cal’Anor. Utilisant l’accès sous-terrain du château d’Oléga, le Duc utilisa les dédales d’une ancienne création datent d’un temps plus ancien que la création de l’empire. Dans ces catacombes, il connaissait un être d’une puissance imposante et possiblement le seul magicien connu du Duc étant capable de protéger ce fardeau. Le Duc esquissa à plusieurs demandes de ce magicien pour que celui-ci acquiesce à la construction d’un donjon que seul ceux ayant la force et l’intelligence requise puisse retrouver le sceptre, s’assurant ainsi qu’il aurait l’expérience nécessaire pour entreprendre la quête de le détruire. Nul ne sait les détails de l’entente entre le Duc et le magicien, mais les Dragons Pourpres savent que le Paladin Curt Carwell avait un rapport dans ce pacte.

L’énigme du troisième sceptre – Le sceptre du roi

La mention même du troisième sceptre, comme étant celui du sceptre du roi, est uniquement mentionner dans les archives des Dragons Pourpres. Aucune autre information fut découvert sur ce dernier élément du puzzle. Son existence est vrai, car elle est corroborer par les écrits trouvés dans la forteresse de BlackStorm.