Univers du jeu

Pour être durable, un West Marches Games a besoin de couvrir plusieurs style de jeu. Ceci permet alors de plaire au maximum de joueurs tout en offrant une grande liberté au MJ. L’idée que je tente de mettre en place est alors une création de monde en 3 volets.Je nomme ces trois volets, l’empire, le nouveau monde et Inferno.

Styleofplay

Inferno

Inferno sera alors les vestiges d’un temps ancien, une histoire qui parlera alors de la déchéance d’un peuple menant à sa destruction et portant au bord de la catastrophe l’humanité au grand complet. Inferno est alors le point d’origine du monde qui sera connu. Alors que la grande majorité des gens ne peuvent en prendre conscience, l’élite de l’empire sait que ce lieu est d’une importance capitale, jalousée et aussi craint à cause d’un pouvoir y résident encore. C’est dans cette endroit que la majorité des items magiques, richesses et savoir unique sera disponible pour les plus valeureux aventurier au risque de jamais en revenir.

L’empire

De cet enfer, sortira vainqueur un empereur qui forgera son empire à partir de l’expérience acquise de par les erreurs de cette ancienne civilisation. Il se façonnera alors une société visant sur un contrôle imposant et affligeant une peur commune de cet enfer et imposera des lois contre la recherche de cette histoire perdu pour protéger les siens et ainsi ne pas répéter l’histoire. Les années passeront et petit à petit l’empire oubliera cette provenance infernal. Certain vestige du passer permettrons alors à une certaine élite ou société secrète de maintenir cette connaissance du passer. La savoir ancien est sévèrement punit par l’empire, ajoutant une couche d’hérésie et la formation d’une inquisition sur ceux désirant en apprendre d’avantage.

Le nouveau monde

Pour ceux n’ayant pas l’intension de rechercher ce savoir du passer et acquissent que ce savoir est maudit et proscrit, nait tout de même l’intention de découvrir plus de terre pour acquérir plus de richesse et plus de pouvoir. La mort de l’empereur fera tomber certain tabou sur l’exploration de cette nouvelle terre, de ce nouveau monde. Le seigneur désireux de prendre la place du nouvel empereur, pense le faire par l’acquisition de ressource et possiblement d’alliance avec de nouveau peuple. La perte de l’empereur plongera l’empire dans un monde de chaos, apportant désolation et pénurie, forçant possiblement certaine peuplade à vivre une nouvelle vie dans ce nouveau monde prometteur.

Jouer un post-apocalyptique

L’idée est de faire d’Inferno un monde où la science était présente. Possiblement un monde jouant dans les éléments d’une fin médiéval et possiblement d’une renaissance avancée. Vers le début du 19e siècle avec une architecture néo-gothique et une ambiance lourde, gore et dark à souhait. Je citerais le jeu Bloodborne comme une référence vidéoludique. Si vous ne connaissez pas ce jeu, je vous invite à visionner la vidéo de ALT 236 sur l’univers du jeu et de ses références lovecraftiennes. Du même designer de jeu vidéo, j’ajouterais aussi le style de donjon à la Dark Souls dont j’ai déjà piqué certaines notions de gameplay dans ma précédente chronique (Chronique de Dathrien – Le Sanctuaire de Laggan), dans le concept du mort-vivant et de l’idée de l’espace temps figé.

Utilisant Inferno comme base conceptuel, l’empire possèdera ce qui plaisait bien à l’empereur de cet univers néo-gothique. Poussant possiblement un retour vers les débuts de cet univers, avant que celui-ci juge que l’hérésie fut à un maximum jamais connu. Un genre d’époque romancé par la propre vision de l’empereur.

fashion

Un habillage plus proche de ce que l’on pense de cet ère pré-industrialisation approchant même de la période très fantasmées que nous avons des westerns. Je pense ajouter à cela une utilisation scientifique de la magie, qui pourrait ce voir par l’électrification, voir l’illumination des villes les plus populeuses. On s’entend que cette connaissance est perdu depuis des lustres, mais l’empereur fut en mesure de l’implanter tel un don divin qu’il fait à son empire. Pourquoi pas une époque ou l’arme à feu rudimentaire, portée par une détonation magique ne pourrait pas faire son apparition chez les forces de l’ordre, amenant cette abandon de l’armure à plaque et du bouclier pour le sabre et le fleuret. Détonnant certainement avec un médiéval plus traditionnel. Cependant j’ajouterais aussi un passage vers un style plus rude et d’allure Conan le barbare ou John carter on mars dans la partie Nouveau Monde où l’esprit est plus libre et le retour au idée sauvage et plus libérer de ce monde strict que sera l’empire apportera.

Le lien entre le nouveau monde et l’empire

Comment l’empire, qui est sera un peuple tourner vers la crainte du monde extérieur, pourra avoir un lien vers ce nouveau monde? Je pense qu’une notion de première colonie sera ce ciment entre les deux idéaux. L’empire est une iles et nourrir une grande population deviendra au fils du temps un enjeu de première ligne. La création de cette première colonie avec les gens les moins enclin à suivre l’ordre pourra ainsi à créer une relation basé sur le commerce entre cette première colonie et l’empire. Possiblement que la colonie fut fondé par des prisonnier, dirigé par un mains de fers, un genre de despote que l’empereur sera garder en laisse par une promesse de partage de pouvoir, richesse, où de rejoindre l’empereur comme dirigeant de l’empire, possiblement un possible héritier, qui voyant la perte de l’empereur comme un possible retour, mais aussi un possible ennemi de l’empire. L’empereur n’étant plus présent, possiblement que la balance de pouvoir pourrait devenir en faveur de cette première colonie, ce qui pousse les nobles à choisir entre un échange commercial désavantageux mais essentiel ou d’autre verront la nécessiter de trouver d’autre route commercial. Un peu comme la route des indes.