Update Personnages Non-Joueurs

Hannibal Arno  – Seigneur de Gloengill

Hannibal Arno[JANVIER 1105] : dans la jeune vingtaine, on perçoit le cadet des Arno dans une tout autre chanson que les autres seigneurs ayant été rencontré depuis le début du voyage. Hannibal fait très Old’Darion rappelant les arts du passer et de l’importance de la prestance dans la civilisation de Darion. Il possède une amitié sans borne avec le Seigneur Raymond Ward, qui surnomme affectueusement mon oncle. Les deux seigneurs partage un même projet fou, de créer une route commerciale terrestre avec les comté du sud. Défiant ainsi la route des taxes lourdement imposer par le Southam et feu le Shérif Abidan. Pour Hannibal, tout homme voulait défendre ses idéaux est un chevalier, il épouse les valeurs du paladin, prétextant que chevalier est un dogme et non un titre. Hannibal dit avoir subit un mariage de convenance avec une jeune femme qui tolère à peine sa présence, avouant avec un petit verre dans le née que vos mieux marier ceux qu’on aime, que ceux qui nous profite.

[FÉVRIER 1105] : suivant les informations provenant de la perception de Cyd lors de sa dernière discussion fin janvier et des mots donner par sa femme Edith à Godric. Hannibal semble subir de la pression extérieure pour ne plus porter aide et soutient au gens de James-Jay Braddock. A ce jour, aucune source fiable ne serait enclin à confirmer ou infirmer la provenance de cette personne ou regroupement mettant pression sur le seigneur. Alors que le nombre d’allier se font rare, cette nouvelle inquiète.

Rose ‘Môman’ Bradley – Seigneur d’Edzell

rose[JANVIER 1105] : peu est connu sur la mère du Seigneur Samuel, si ce n’est qu’elle semble en savoir plus que son sourire moqueur laisse présager et qu’est pas encore née la personne lui disant de se taire. Une femme forte et corpulente, elle protège son Samuel comme le ferait une maman ours. Elle se dit la gardienne du savoir de Cal’Anor et à hâte de toucher le sol de ses nouvelles racines. C’est elle qui prodigua le conseil de confier le jeune Tim de Dame Mary Webb aux mains guerrières du jeune Cyd Toltec. Elle semble en en mesure de percevoir les occultes, quand à la reconnaissance du facteur unique que Godrick possède. Môman Bradley est une dame de sagesse et de passion. Elle aidera son jeune garçon jusqu’au bout des enfers, juste pour rappeler aux démons que si elle s’y met, plusieurs créature vont regretter le jupon de leur mère.

[FÉVRIER 1105] : la sagesse des Bradley semble toujours garder un oeil sur les agissements de jeune et nouvellement adoubé Cyd Toltec. Sans que celui-ci est nécessairement divulguer le contenue, celui-ci à reçu une missive de provenance de la dame. Cyd étant très ancré dans les coutumes des siens, cette nouvelle ressemble à une approbation d’une Tinamas, une des plus vieilles femme du culte. Cyd se considérait toujours comme un paysan, un M’orns comme il les appelles. Même si rejoint la guerre pour les hommes, sont départ n’est pas nécessairement une approbation du culte. Possible que Rose Bradley, lui aurait donner le titre d’Urkos, guerrier du culte.

Iris Fearson – Comtesse de Dorstone

Iris Fearson[DÉCEMBRE 1104] : Iris est jeune et son inexpérience est facilement perceptible dès quelle doit prendre parole devant un public d’importance. Elle est promise du Comte depuis son douzième anniversaire et leur mariage fut rapide à cause du départ du Comte pour la campagne en 1102 AD. Elle est douce et d’une merveilleuse beauté et semble souffrir énormément de son isolement entre les murs du château. Vous la sentez impressionnable tant elle semble boire dans les récit d’aventure de James-Jay et des légendes romanesques du Paladin Curt Carwell. Elle semble ronger par la peur de perdre son titre et sa vie, puisque le danger rôdant hors de la ville et l’absence de son époux sans qu’ils furent capable de créer une descendance au Comte.

[JANVIER 1105] : elle est passer de jeune souveraine apeurée, à femme d’état à l’espace de quelques mois. Bien reconnaissante de l’aide fait les seigneurs Braddock et Carwell, elle se retrouve quand même dans une situation désastreuse, avec un Comté sans chef fort et affaiblit de toute part. Elle n’est pas capable de faire passer sous silence les agissements du Seigneur Pierre Champnon, qui à fait passer l’ennemie à travers sa maison de passe, pour de l’or. Dans tout ce brouhaha, elle à trouver une alliée intéressante. La jeune Katarin, approuvé par un Paladin Curt et ayant aider à démasquer les agissement de l’ancien Shérif de Dorstone. Les dames forme une alliance redoutables, forçant un status quo avec les vautours du pouvoir rôdant autour du château.

[FÉVRIER 1105] : selon Perrine, ce que la Comtesse Iris à fait en denant l’autorisation à James-Jay d’adouber Cyd est la preuve que la femme semble être en contrôle et comprend son rôle de Femme d’État. Une missive directement adresser à James-Jay reste bon signe quand à la communication entre le dame et les gens de Laggan. Curt rappelle souvent que la résolution de conflit et l’aide commence toujours avec un bon dialogue et une bonne conversation.

Blanche Braddock – Clan Braddock

Blanche Braddock[JANVIER 1105] : Blanche est présenter comme la fille de Rose, la gouvernante du Baron Braddrock et seule survivante de cette époque pré-croisade. Rose, surnommé la Sorcière Braddock, à tenter d’aider un maximum les gens du LockLaggan. Blanche à rapidement pris sur elle de protéger sa mère contre ceux voulant profiter des capacités de sa mère. Les nombreuses cicatrices indique quelle à surement subit plus de représailles que ses consœurs. Elle porte fièrement le titre de la guerrière et malgré que les autres membres du clan doute sur sa capacité de vaincre Aktarus, ils reconnaissent sa grande valeur au combat. Elle semble avoir accepter facilement la nomination de James-Jay comme le chef de clan et s’adresse à lui comme son frère. Il est certain que Rose est partagée plusieurs informations sur la nature du jeune Braddock et de l’histoire de la région. Les récents évènement semble l’avoir mise très en colère et James sait que de l’avoir empêcher de combattre Aktarus semble avoir soufflé sur les flammes de sa colère.

[FÉVRIER 1105] : la colère de la jeune femme ne semble pas universelle, mais plutôt centré sur ce que James-Jay Braddock représente pour elle. Godric à connu un meilleur côté de la femme, alors que Perrine à commencer à converser avec la guerrière et percer à jour la carapace de la jeune dame.  Elle décrit Blanche comme une femme tourmenter par ce qu’elle à du subir dans sa vie. Elle n’est pas née à Laggan et elle était déjà vieille lors de son arriver avec Rose. Dû moins assez vielle pour se rappeler les actions passées durant une enfance consacrer à la survie. À ce stade, elle fait simplement ignorer son nouveau frère, mais reste consciente des travaux que les héros sont capables d’accomplir. Par contre, elle porte un énorme respect à Godric. Toute sa vie, elle l’a vouer à la protection d’une sorcière et elle continuera de faire pareille pour le sorcier.

Maève – Guerrière d’Aktarus

Maève

[JANVIER 1105] : la première vrai Uilebheist que la troupes de James Braddock rencontre depuis le début de leur aventures. Guérin du clan Braddrock, la décrit comme une femme de peu de mots. Elle est de la taille et constitution d’Ethan, qui lui donne,  une imposante stature. Elle est définitivement guerrière, mais peu sont en mesure de raconter un combat où elle aurait participé et que les survivants serait en mesure de raconté l’épopée de la bataille. Elle est arrivé en même temps que son Jarl Aktarus et serait la sœur spirituel de Fenrir, l’immense loup blanc, totem du roi de la montagne. Étrangère aux guerriers mercenaires Draghs de la région, elle se laisse peu approché et ne suis pas la logistique militaire des hommes d’Aktarus.

[FÉVRIER 1105] : portant Ragnarok la marteau destructeur de monde et création unique d’un membre du mystérieux clan Wildfire, elle fut capable de démontrer ses capacités à aider le clan par secondé Ethan dans les fabrications d’outils et d’armes de la forge. S’intéressant à ses capacités surnaturels. Elle garde en respect tous les membres du clan n’allant jamais contredire les ordres de ceux-ci. Elle semble trouver les agissements du chef très cavalier, mais saluant le courage du groupe. Elle aide du meilleure qu’elle peut, même en montrant quelques techniques au jeune Tim Bradley, lors de moment libre. Son patriotisme envers la cause d’Aktarus reste aussi flou que la cause d’Aktarus elle-même. Une alliée ou une ennemie, cela reste encore à prouver.

Perrine Chancellor – Dame d’Edenderry

Perrine Chancellor[JANVIER 1105] : après plusieurs semaines de recherche et de crainte. James-Jay Braddock semble avoir finalement réussi à remettre la mains sur la cadette du Seigneur d’Edenderry. Malgré le long voyage de Dorstone au terre de Laggan, Sa beauté reste perceptible et sans faute de croire, que c’est cette même beauté qui lui a surement permise de ne pas subir un sort plus funeste. Elle semble extraordinairement surprise de savoir que son père fut en mesure de payer un seigneur pour faire le comté au complet et la retrouver. Son rôle auprès du Fourbe semble nouveau et lui affliger beaucoup de terreur et de désarroi. James comprend mieux pourquoi son père ne voulait pas laisser cette gemme dans les mains d’homme aux vertus peu gentleman.

[FÉVRIER 1105] : la dame d’Edenderry c’est prouver comme étant une boite rempli de surprise et de savoir-faire. Elle passa rapidement de demoiselle en détresse à entrepreneuse, démontrant sa capacités à comprendre les éléments politique qui l’entoure. La surprise fut totale lors de son retour à Laggan et la demande à James-Jay d’avoir l’autorisation d’unir la famille Chancellor à la famille Toltec. Elle est d’avis qu’une telle union sera plus bénéfique à long terme que de demander gentiment à son père de tout laisser tomber à Dorstone pour venir vivre avec les Braddock à Laggan. Elle est d’avis qu’elle sera d’une grande aide pour James-Jay, aillant une meilleurs compréhension des coulisse du pouvoir que pourrais l’avoir Curt et James-Jay, si on additionne leur connaissance.

RETOUR AUX PNJs